Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

A propos du bracelet Mala Rudraksha hindouisme


Tout savoir sur les origines du bracelet Mala Rudraksha


Le bracelet mala en graines de rudraksha (appelées « larmes de Shiva » ou mala oeil de Rudra) fait partie de la tradition de l’hindouisme depuis une époque très reculée. Ce bracelet magique dérive ainsi de la mythologie du panthéon de Shiva, de Vishnu, de Brahma et des autres déités importantes de l’Inde ancienne. Dans ce grand pays berceau de l’hindouisme, ce chapelet rudraksha est traditionnellement porté autour du cou de Shiva (Rudra étant un des nombreux noms de Shiva). Cet article tente de voir le point vu de la tradition dans l’Himalaya et son point de vu sur le Mala en graine.

Mala rudraksha

 

Les origines du Mala rudraksha ou mala Œil de Rudra

Rudra, le dieu primordial Shiva de la tempête, de la nature sauvage et de la médecine est issu du Rig-Véda, est intimement lié aux perles de Rudraksha. Selon une légende ancienne, Rudra était plongé dans son Samadhi ou état de méditation depuis fort longtemps, en ouvrant ses yeux, des larmes de compassion coulèrent sur la terre en voyant la souffrance des êtres qui eux-mêmes n’avaient pas connaissance de leurs difficultés insurmontables. Ces larmes de Rudra Shiva donnèrent alors naissance à l’arbre Maharudraksha.

Cette thèse sur la source de cet arbre est décrite dans le dialogue du Srimad Devi Bhagavatam (chapitre 11 khanda 7 ) entre le seigneur de l’Univers Narayana et son fils Narad Muni. Dans ce dialogue, le père Narayana rétorque à son fils la réponse donnée par Rudra dans sa demeure du Mont Kailash à son fils aux 6 visages Kartikeya sur l’origine des graines rudraksha sur terre. Selon ses explications, il existait par le passé le démon Tripura qui terrorisa la terre et les cieux que personne ne pouvait vaincre. C’est ainsi que Vishnou, Brahma et tous les Devas demandèrent à Rudra d’invoquer la terrible arme Aghora brillant de 1000 feux pour terrasser cet ennemi. Au cours de mille années suivantes, Shiva Rudra resta les yeux fermés à penser à cette arme capable de détruire Tripura afin d'apaiser les Devas, mais aussi tous les obstacles des êtres sur terre. Après mille ans, ses yeux se mirent à larmoyer, les larmes tombèrent sur la terre qui ont donné naissance aux arbres des graines rudraksha dont tous ceux qui les portent seront libérés de leurs péchés et accéderont au statut de divinité de l’hindouisme. Précisément, c’est le 3ème œil Ajna chakra qui laisse s’échapper des larmes divines aux actions inspirées par la compassion, l’aide intuitive et spirituelle pour l'évolution de l’être humain.

Une autre légende se rapporte à l’origine de la graine Rudraksha : le nectar de l’immortalité Amrit était à la fois la convoitise des Devatas (êtres divins, ou tendances pures) et des Asuras (êtres démoniaques, ou tendances négatives). Le précieux breuvage se trouvait au fond de l’océan cosmique de la Pure Conscience, chaque entité associa alors leurs efforts pour l’extraire. Au cours de leur méditation du processus de la purification mentale, le poison mortel Hala-hala-kalakuta remonta à la surface. A ce moment, Shiva Rudra bu le poison et le garda dans sa gorge pendant une dure indéfinie… Des larmes bleues ont jailli des yeux de ce dieu de l’hindouisme et commencèrent à s’éparpiller sur toute la surface de la terre en signe du geste de compassion de Shiva.

Mala rudraksha

L’Elaeocarpus angustifolius (nom botanique de cet arbre originaire de l'Inde) s’élève à 10 m ou même 15 et repose sur un tronc de 20 jusqu’à 40 cm de circonférence. C’est un arbre sacré en Inde (Asie) du genre tropical Eleocarpus à feuillage persistant et des fleurs blanches hermaphrodites, avec plus de 300 espèces distinctes reconnues. Cet arbre rudraksha se développe lors de la période pluviale et porte généralement ses fruits après environ 5 ans (voire jusqu'à 20 années) entre novembre et décembre ; les graines se cachent au centre du fruit et sont recouvertes d'une pulpe bleuâtre et violette. 

Bracelet mala rudraksha de prière
22 €
Bracelet Mala en bois de Oud
16 €
Bracelet mala en bois de santal brun
18 €
 

L’hindouisme mala rudraksha et significations

De ses origines, le bracelet Mala rudraksha a alors plusieurs significations, ces « larmes « de Shiva Rudra sont selon les textes anciens la source de libération Moksha et de plaisir ou amour Kama, porté par tous croyant ou non.

Les graines Rudraksha sont le symbole du siège de l'intuition spirituelle (l'énergie spirituelle), Ajna chakra où sont dirigées les énergies émotionnelles et reproductives (énergie sexuelle) par la pratique d'austérités longues et vigoureuses (kriya yoga). Selon la tradition, cette graine originellement libérée par Rudra Shiva ensuite libérée dans le monde par les yogis, maîtres et sages (accomplissant des actions et des œuvres compatissantes en vertu de l’humanité). Cette transmutation de l’énergie bienfaitrice et compatissante est inscrite dans la graine rudrakhsa qui a alors une influence sur l'humanité et sur son évolution.

Le mala aux perles rudraksha reçu d’un gourou au moment de l'initiation a une grande signification spirituelle et à une valeur inestimable aux yeux d’un pratiquant de l’hindouisme. En Inde, ce mala rudraksha habité de pouvoir du Guru ne s’échange pas même contre de l'argent ni encore moins des biens matériels, des service, des dévotions et offrandes. En effet, un mala béni est destiné à éradiquer l’ego d'un aspirant sincère, la souffrance, l’ignorance, alors qu’un mala sans bénédictions est préjudiciable pour son porteur et inefficace.

Une Rudraksha Mala de 1100 Perles possèdent des vertus qui ne peuvent être décrits en milliers d'années (selon les Écritures Saintes de l‘hindouisme) : « 108 perles portées comme une guirlande » ; « 32 ou 27 étroitement autour du cou » ; « 36 sur la couronne de la tête » ; « 12 autour de chaque poignet » ; « 3 perles dans le nœud supérieur » ; « 6 dans chaque oreille ». Dans la mythologie indienne, le mala de 1100 perles est portée par Shiva et ses dévots, la déesse Parvati ou Kali, Uma, Devi… Le Mala rudraksha est synonyme de prospérité psychique ou « riddhi » dans d’autres tantras et est perçue telle une armure contre les accidents, la souffrance physique et morale, les attaques, la malchance et les maladies (avec conjointement la répétition de mantras).

Il existe 5 couleurs de la Perle de Rudraksha :

  • perles blanches, les plus prisées (produites dans les cieux) portées exclusivement par les divinités
  • perles rouges de Kshatriyas
  • perles jaunes doré des Vaishyas
  • perles noires pour les Sudras.
  • perles de couleur brune ou marron (de classe inférieure portées par des brahmanes)

Une perle rudraksha rare de la meilleure qualité se divise en sections en forme de croissant (segment d'une orange), ces sections correspondent à des visages ou « mukhas » (2, 3, 4, 5, 6, 8, 10, 12, 14, 16 et 22 mukhis) : le nombre de visages mukhis détermine les attributs spirituels et les pouvoirs des Dieux sur la perle rudrashka ; de ce nombre découle d’une part, la valeur du mala pour le porteur, d’autre part, les mantras appropriés à réciter. Par exemple, la perle rudraksha à visage unique correspond à l'incarnation de Shiva, cette perle porte les propriétés de tous les autres rudrakshas. Ainsi, la rudrashka perle à un visage signifie également conscience Pure et confère à la fois le plaisir kama et la libération moksha.

Mala rudraksha

Le rudraksha à 2 faces est aussi sacré, il symbolise le principe masculin Shiva et Parvati, le principe féminin ; c’est une perle spéciale hermaphrodite (Gauri Shankara) à laquelle se rapporte le culte relié à la conception tantrique de la personnalité divine des attributs masculins et féminins et qui permet de réaliser tous les désirs et souhaits. La graine rudraska à deux faces confère chez son détenteur le pouvoir de concentration pour faciliter l'éveil et la paix dans l’amour conjugal. Ce mala de deux faces soigne les maladies des reins et des intestins.

Le mala 3 faces Padma Purana libère le porteur de tous ses péchés causés par des actions malfaisantes et accumulés au cours de ses vies passées. Ce mala avec des perles rurdraksha guérit les affections du foie et de l’estomac.

La perle Rudraksha de quatre faces, aide pour une meilleure mémoire, développe la puissance vocale et est bénéfique pour le système respiratoire.

Rudrashka Pancha mukhi ou la perle à 5 faces, la plus courante et portée par les dévots religieux et attribue paix et force intérieure. Cette perle symbolise Shiva dans ses 5 aspects ou panchabrahma et écarte cinq actions odieuses panchamahapataka). Une mala de rudrashka à 5 faces régularise la pression sanguine, les fonctions cardiaques, la fonction rénale et le métabolisme des graisses et des sucres.

Idéalement, une mala rudrahska de 108 perles est formée avec, 54 perles Ardhamala, 27 perles Nakshatra avec 21 mukhis indra mala. 

Rituel Bija procession Mantra et pouvoir Mala perles Rudraksha

Mala rudraksha

Les perles Rudraksha sont avant tout préparées dans le cadre d’une Bija, les graines sont durcies à l’extérieur par le réchauffement du soleil, la pellicule est ensuite arrachée pour libérer les semences en forme d'amande, ou rondes, ovales, avec des brins de pâte collants. La pulpe est supprimée dans de l'eau en ébullition mélangée à du bicarbonate de sodium (ou du citron vert).

L’étape suivante consiste à tremper ces graines dans diverses huiles précieuses (huile des arbres sacrés et huile d'amande mélangée au musc), l’avant dernière étape est la cuisson des perles rudrashka dans le feu sacré (7 bois sacrés), le ghee peut être utilisé pour durcir les perles (mais aussi les cendres noires servant à frotter les graines).

Aux perles rudraksha sonot associées différentes formules magiques Mantras Bija :

  • Rudraksha sans visage ou face Nirankara, le plus puissant
  • pour le mukhi à une, 5, pour le mukhi à dix faces et le mukhi à 4 faces chaturmukha « Om Hring Namah »
  • pour le mukhi à deux faces « Om Namah »
  • pour le mukhi à trois faces « Om Kling Namah »
  • pour le mukhi à sept faces « Om Hringungama »
  • pour le mukhi à 8 faces Om hrang namah
  • pour le mukhi à neuf et onze faces Om Hring Hrung Namah
  • pour le mukhi à 12 faces, Om krong kshang rong namah
  • Om hring namah et Om namah pour les perles rudrashka de 13 et 14 faces mukhi.

Morsure de scorpion ou de serpent, le possesseur peut directement appliquée sa graine de mala rudrashka sur la plaie, préalablement frottée contre une pierre de broyage enduite de jus d'un citron et de pâte rudrashka ; le mala rudrashka peut servir de talisman avec un fil rouge.

Entre autres pouvoirs de le mala rudrashka on cite les différents régulateurs de tension liés au nombre de faces mukhis des graines, mais aussi l'intensité et la fréquence du courant de l'énergie spirituelle des sources cosmiques qui influencent la personnalité psychique du porteur. Autre propriété intéressante, le maintien d’un équilibre parfait entre flegme - vent – bile (3 airs essentiels).
Le mala rudrashka d’Inde est adopté depuis des millénaires par les systèmes traditionnels de guérison du pays et plus largement en Asie : le rudrashka empêche le vieillissement en activant le rajeunissent cellulaire de l'organisme tout en prolongeant la vie humaine. Atre propriété médicinale, ces graines du mala sont bénéfiques pour la pression du sang (actions vérifiées médicalement sur le groupe de cellules sensibles à la pression au niveau du cou appelées barorécepteurs) et pour la gestion des troubles cardiaques, débarrassent le corps des vers et aussi diminue la température corporelle élevée. D’autre part, ce mala hindouisme améliore l'attention, la croissance de la mémoire (utilisé par les astrologues, les pandits et Sages).

Porter et garder son mala de 9 perles rudrashka lors du bain équivaut à obtenir les bénéfices de Ganges Jal Bathing en gagnant beaucoup d'énergie. Sur le plan psychologique, le mala rudrashka permet aux chefs de ménage engagés dans la vie active de mieux agir sur leur Karma (riddhi ou prospérité psychique).

Dans la nature et par son processus de fabrication, le mala rudrashka a acquis des propriétés de conducteur assimilable à l’or ou le cuivre avec un champ électromagnétique intéressant alimenté par les rayons cosmiques transmis à l’homme.

Selon la tradition, le mala œil de Rudra ou graine rudrasksha a directement un impact sur la santé, sur la richesse et le salut.