Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

A propos du bracelet tréssé tibétain Tendrel

Tout savoir sur le bracelet tressé tendrel tibétain


Savoir-faire et connaissances sur le bout des doigts des rituels sacrés habitent ces bracelets tressés que l’on appelle dans la tradition du bouddhisme tibétain « Tendrel ». Ce terme bracelet Tendrel se traduit en français par interdépendance du fait de la succession de nœuds de ce bracelet tressé tendrel tibétain, mais cette simple apparence appuie l’un des principes fondamentaux de l’enseignement et de la conception véhiculée dans le bouddhisme himalayen.
Bracelet tréssé tibétain Tendrel

Qu’-est-ce que le bracelet tressé tendrel tibétain et le Nœud éternel ?

Considéré dans la culture populaire du Tibet comme porte-chance, le bracelet Tibétain tressé  s’inscrit dans un des objets de rituel du bouddhisme. Ce bracelet tressé tendrel tibétain s’utilise au cours de la récitation de Mantras (chargé le bracelet des pouvoirs spirituels). Souvent, mala tibétain et bracelet tressé tibétain sont confondus, la différence est infime pourtant chaque objet à son usage spécifique.
Contrairement au chapelet Mala qui sert à égrener les perles (bois, pierres), le bracelet tressé bouddhisme est d’ores et déjà chargé en énergie spirituelle (lors du rituel de sa fabrication par des moines bouddhistes). Le bracelet tressé tendrel a depuis toujours été inspiré par les liens en nœuds qui sont à la base du Dharma. Ainsi, le bracelet tressé tibétain est bien plus qu’un porte-bonheur, c’est un objet de méditation et de prières qui symbolise le « Nœud Eternel », ceci démontrant que tout ce qui existe est réagit par ce phénomène cosmique d’interdépendance. Le Nœud éternel représente autrement dit les phénomènes universels de dépendance et d’interdépendance, rien au Monde n’existe et ne peut exister par lui-même et pour lui-même (critère d’Absolu). La définition même d’une chose passe forcément par une comparaison ou analogie à une autre chose, cependant le Nœud éternel du bouddhisme tibétain représente également l’union de la connaissance et des moyens. Dans le dharma de Bouddha, ce nœud spirituel explique au monde que l’existence et la vie de chacun proviennent directement d’un certain nombre de causes et de conditions.

Bracelet Mala tibetain tressé
18 €
Bracelet Mala tibetain tressé bouddha
18 €
Bracelet Mala tibetain tressé charme
18 €
 

Bracelet tréssé tibétain Tendrel

Par conséquent, rien n’est le fruit du hasard dans l’explication sur l’existence, car tout découle d’une cause et d’effet, une idéologie que symbolise par métaphore cet entrelacement de cordes. Par transposition des sociétés occidentales, le nœud éternel renvoie à la Loi de causalité et à l’Effet papillon…

Le bracelet noué tibétain a pour but de produire un nombre important de bénédictions à son porteur comme la chance, la santé, la prospérité, l’amour, plus généralement l’énergie positive

Rituel de fabrication du bracelet Tendrel bouddhiste et les Mantras

Outre la symbolique autour du « Nœud éternel » du bouddhisme tibétain, le bracelet tendrel évoque aussi un autre grand thème : le Mantras ou formule magique ésotérique. Ces syllabes sacrées que l’on appelle « Mantras » quoi se récitent continuellement (le cas des Mantras avec le mala de 108 perles) permettent aux pratiquants du bouddhisme de produire des ondes sonores qui vont s’introduire dans le corps pour atteindre les profondeurs de l’âme en évoquant des énergies. De manière simple, un mantra est une séquence de mots ou de syllabes, récités ou chantés pour méditer ou pour atteindre l'illumination (libération). Dans le bouddhisme du Tibet, le Mantra des 6 syllabes de Tchenrezi ou Chenrezig (bodhisattva de la compassion Avalokiteshvara du Grand Véhicule mahayana, Kannon au Japon, Guanyin en Chine ; personnification de l'amour et de la compassion infinie) « Om mani padme hum » est le plus fameux, hommage fait au Joyau du Lotus (ou joyau dans le lotus, symboles de sagesse innée ou la nature universelle de Bouddha, et pureté au-dessus des impuretés du cycle Samsara) et hymne à la compassion et au grand respect de l'existence universel. Le mantra de six syllabes Om mani padme hum a entre autres pour vertus la générosité, la tolérance, la persévérance, la concentration et enfin le discernement.

Bracelet tréssé tibétain Tendrel

Cette célèbre formule constitue le pilier de la pensée bouddhiste himalayenne, au Tibet et au Bhoutan en particulier, qui se traduit par :

  • Aum (Om ou hom), adoucit les malheurs du peuple ;
  • Ma apaise les angoisses des guides spirituels lamas ;
  • Ni, soulage les chagrins et les afflictions des hommes ;
  • Padme (Pe), diminue les douleurs des êtres comme les animaux, les végétaux…
  • Hum (houm, um) tempère les souffrances et les peines mêmes des damnés.

Néanmoins, cette formule magique ne peut véritablement être traduite à cause de son caractère mystique et abstrait.

Bracelet Mala tibetain tressé
16 €
Bracelet Mala tibetain tressé
18 €
 

Dans la tradition de fabrication du bracelet tressé du bouddhisme tibétain, chaque nœud est fait en synergie avec la canalisation de l'énergie positive du mantra Om mani padme hum par des moines bouddhistes tibétains pour faire profiter de son énergie positive de générosité à son porteur lié à cette pratique spirituelle. Ainsi, le bracelet tressé tendrel concentre un pouvoir dans ces nœuds unis par le mantra de la puissance de toute compassion récité par les moines bouddhistes Tibétains.

Le bracelet tendrel tressé de nature très robuste est un bracelet de chance, de bonheur, de joie, de protection contre les mauvais esprits et le mauvais œil (ondes négatives). Le bracelet tendrel se porte seul ou peut être accompagné par d’autres objets, colliers ou bracelet Malas par exemple.

Chaque bracelet tressé Tendrel artisanal est unique, il doit se porter au poignet gauche selon la recommandation de la tradition bouddhiste tantrique (chez les hindouistes, ce bracelet de chance s’enroule à la main droite, la main gauche étant observée comme impure). Dans le bouddhisme, la main gauche symbolise le côté récepteur des ondes positives. Enfin dans d’autres traditions d’Asie, on accroche ce bracelet tressé sur la porte d’entrée de la maison.