Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Guide Achat Statue Birmane

Pays de Bouddha, la Birmanie était avant cette ère un pays où les premiers habitants étaient animistes. Depuis très longtemps, les esprits birmans ou Nats sont vénérés précédant l'introduction du bouddhisme. Ainsi, le culte officiel des Nats est institué avec l’épisode de la persécution du roi Thinlikyaung (344-387) d’un frère et sa sœur. Le roi Anawrattha poursuit ce culte en y apportant un grand changement avec l’introduction de Bouddha…

Pagode Mont Popa
Nats et Bouddha


Dans les villages ainsi que dans de grandes pagodes, on trouve des sanctuaires dédiés aux Nats.
Dérivé du terme sanskrit pali « natha » signifiant seigneur ou gardien, le culte des nats vient de l’adoration des esprits de la nature habitant la montagne, les cours d’eau et les rivières ainsi que les arbres. Mais par la suite à ce culte animiste est rajoutée la vénération des ancêtres et enfin, le culte de divinités indiennes birmanisées.


Selon les légendes, l’arbre contenant les esprits d’un frère et d’une sœur avait été jeté dans le fleuve de l’Irrawaddy, il était habité par l’esprit d’un frère et une sœur injustement persécutés par le roi Thinlikyaung. Et c’est à Pagan que des artistes locaux redonnèrent vie à l’image du Seigneur du grand mont et de la Femme au visage doré. Ces deux principales statuaires trouvèrent refuge au Mont Popa, la Maison des nats lieu de culte absolu.

 


L’adoration des statuaires de nats commence alors avec cette histoire mouvementée du frère et de la sœur enfermés dans l’arbre flottant de l’Irrawaddy. Les statuaires sont enrubannées de blanc et rouge et reçoivent des offrandes, font l’objet de vénération et de sacrifices d’animaux. Des autels Kin-gyiao importants de familles riches étaient à la disposition du village lors de parades rituelles.
Dans un premier temps, Anawratha interdit leur vénération dans son royaume de Pagan : le roi empêcha les sacrifices d’animaux rituels au Mont Popa et démolit les autels. Avec la vénération des esprits de la nature, celles des ancêtres et de divinités indiennes, on arrive à un nombre incalculable de nats auquel le fondateur du grand royaume de Pagan (1044-1298) promoteur du Bouddha en Birmanie. Devant l’échec de l’éradication des nats, le roi décréta une liste officielle de 37 nats en introduisant leur culte et statuaire au sein des pagodes (pagode de Schwezigon de Pagan). Les 36 Nats sont placés sous l’autorité du roi des nats Thagyamin (consacré par le roi), détrônait de fait la puissance ancienne des esprits tutélaires, le Seigneur du grand Mont Mahagiri et sa sœur.


Thagyamin est une divinité hindouiste dérivée d’Indra, l’instituant d’office comme le maître de ses 36 acolytes, mais subordonné à Bouddha (Indra ayant antérieurement rendu hommage à Bouddha au nom du panthéon Hindouiste). Le gardien des nats était désigné comme le nat gardien de Bouddha. À l’origine ce sont 33 dieux venus de la tradition de l’Inde qui avaient reçu les enseignements de la doctrine de Bouddha qui composaient le groupe de Nats, Anawratha fixa leur nombre à 36 avec le roi de tutelle Thagyamin. On doit à ce roi la construction de monuments bouddhistes après avoir rapporté à dos de 32 éléphants blancs les Saintes Ecritures de Bouddha, mais il conserve le culte des Nats provenant aussi d'Inde. Ce culte animiste a pour base de croyance que chaque être est animé par un esprit. Le culte de ces esprits est largement pratiqué par la population car ils ont le pouvoir de faire basculer la destinée de tout un chacun. En relation avec ce culte, l’’astrologie birmane compte huit signes animaliers. Il s’agit des jours de la semaine : tigre (lundi Lune), lion (mardi Mars), éléphant et éléphant sans défenses (mercredi matin et après midi Mercure), rat (jeudi Jupiter), vendredi Vénus cochon d’Inde, samedi Saturne dragon et oiseau mythique Garuda le dimanche (Soleil).
Être doué d'une âme et d'un corps (d’où s'échappent des rayons de lumière), le Nat se distingue entre les bons Nats, par leur nature ils font du bien, mais ne peuvent accorder que des avantages temporels, tels que les richesses matérielles, une position sociale distinguée ou encore les plaisirs. Quant aux mauvais nats, ils errent sur la terre et n'habitent pas dans des demeures contrairement aux premiers. Tels des fantômes, ils vacillent dans de pitoyables conditions et les Birmans les craignent beaucoup. Mais qu’ils soient de bons comme de mauvais Nats, les Birmans leur font des offrandes pour en obtenir différents avantages. Autrement dit, la récolte, la plantation d’un champ ou la construction de sa maison était l’occasion de former une petite chapelle pour le culte des Génies et y déposer un nombre régulier et amplement suffisant d’offrandes, nourriture, fleurs...) afin de bénéficier de la protection du nat gardien.

Mont popa Birmanie

Les statues de Nats birmans


Dans la pagode ou stupa Shwezigon en forme de cloche sur trois terrasses superposées, construite en 1084 jusqu’en 1113 reposent des reliques de Bouddha (un os et une dent). C’est dans l’aile sud-est du site renfermant une petite enceinte que sont entreposées les effigies des 37 Grands Nats (au temps d’Anawrahta après le Mont Popa).

 


Le Seigneur de la grande montagne (Mont Popa) appelé également « Nga Tin De » est parmi les plus anciens et les vénérés dans les sanctuaires comme dans les foyers birmans. Le Génie Min Mahagiri est traditionnellement représenté par une noix de coco recouverte d'un turban rouge (gaung baung), parfois placé entre 2 nats humains. C’est le gardien de la maison, fusionnant avec Mahagiri pour devenir Eindwin-Min Mahagiri. Sa sœur, la princesse au visage doré est Shwemyethana : ensemble ils sont les gardiens du volcan éteint du Mont Popa. C’était un forgeron à la force incommensurable enviée par le roi…

de quels matériaux sont conçues les statues de Nats ?
Thagyamin, Thag Yamin, consacré roi des nats (parfois appelé Sakka) détient deux grands livres, l’un aux feuilles d’or contenant toutes les bonnes actions ; l’autre livre listant les mauvaises actions est en peau de chien. Il est identifié à la divinité Indra (dans la mythologie hindoue) et le deva ?akra, souvent montant sur un éléphant blanc à trois têtes, il est debout avec une conque dans la main et un chasse-mouche dans l'autre.


Viennent ensuite le nat Shwe Na Tray, la Dame aux flancs dorés, la Dame trois fois belle donnée en mariage au roi de Dnataung Pyay ; Thone Ben Hla est une belle grande dame morte de désespoir. Autre nat consacré au panthéon, Shin Min Ne ou la petite dame à la flûte, les deux fils de Min Mahagiri Shin Nyo (seigneur brun du Sud) et Shin Phyu (seigneur blanc du Nord).
Représenté avec un parasol blanc, le seigneur Hti byu- Saung et sa mère royale sont d’autres nats, ainsi que Pareim-ma Shin Ming Aung touché par la flèche d’un chasseur. Emmurés dans la pagode Taungbyone, les 2 frères de l'or inférieur sont les nats Shwe Phyin Gyi et Shwe Phyin galay. Mandalay grandpa est le seigneur gardien de Mandalay fils d’un brahman et assassiné par le roi Anawratha. Victime de la lèpre, Nyaung Gyin était un vieil homme auprès du banyan solitaire ; le roi de Pagan Min Si Thu fut étouffé par son fils.
Tombant de sa balançoire, Maung Shin mourut enfant, petit-fils de Min Si Thu ; le seigneur Min Kyaw Zwa fut tué par des démons. Exécuté par son frère le roi pour insubordination, le capitaine Aung Zwa Ma Gyi est le cadet royal qui mourut avec sa mère, la Dame aux paroles d'or. Thurathati est le nat chargé de l’étude auquel l’étudiant fera ses offrandes, aux côtés d’un prince doré Shwe Nawratha mort noyé, un seigneur de cinq éléphants, Le maître des éléphants blancs, Min Taya seigneur-roi maître de la justice, un négociant de thé Maung Po Tu de Pinya mort des morsures d’un tigre, la dame inclinée, Min Ye Aung vaillant seigneur et le seigneur du cheval blanc le jeune Maung Min Byu, mais encore un roi alcoolique Tabin Shwe Hti assassiné par des courtisans de l’ethnie Môn.


À partir de quels matériaux sont conçues les statues de Nats ?


La Birmanie est un pays riche d’artisanat, le bois de tek constitue principalement le matériau le plus couramment utilisé. La statuaire de Nat est ainsi fabriquée avec ce bois sculpté à la main et représentant chacun de ces 37 nats. Le bois est souvent accompagné de laque de couleur (rouge).
Cependant, l’art Birman utilise également le bronze pour représenter des héros de guerre ou le grand Shakyamuni.

Le bois de tek est un matériau design intemporel, excellent pour la décoration intérieure ou pour les espaces ouverts. Les statues des 37 Nats par exemple, utilisées originellement pour la dévotion, apportent une touche d’originalité et un caractère mystique à votre maison. Le tek est robuste et léger.
la statuette en bois de personnages divers vous permet d’avoir chez vous un savoir-faire hérité de plusieurs siècles
Le bois naturel outre ses allures nobles, est un matériau qui rappelle l’art ancestral : la statuette en bois de personnages divers vous permet d’avoir chez vous un savoir-faire hérité de plusieurs siècles. La totalité des statuettes en bois naturel est faite de manière artisanale, chaque détail étant minutieusement travaillé. Par conséquent, acquérir une statue de Nat birman en bois contribue à s’offrir une pièce maitresse pour sa déco sur le thème de la culture et l’art ancestral de la Birmanie.

La statue birmane en bronze

Fréquemment utilisé, le bronze est très résistant, ce matériau représente dans la culture birmane l’immortalité et l’invincibilité. Ce type de matériau est très courant pour représenter d’abord Bouddha, mais aussi par exemple des nats supérieurs (le roi des Nats Thagyamin ou le seigneur de la montagne).
La statue de Nat ou de Bouddha en bronze est précieuse, elle permet d’imaginer un scénario d’autel dans votre décoration d’intérieur. À remarquer que ces statuettes magiques originaires des régions du Myanmar (Birmanie) mesurent en moyenne entre 10 cm à 25 cm de longueur pour une hauteur de 8 cm voire 10 cm.


À quel prix acheter une statue de Nat ou de Bouddha ?


Ce prix varie suivant le matériau utilisé, la taille, mais aussi le type de production, artisanale ou industrielle.
Pour les statues de Nat moyenne artisanale en bronze, le prix net est de 35 euros, une statuaire en bois de tech de la même dimension avoisine les 30 euros. La cotation peut cependant avoisiner les 50 euros, voire 70 euros. Les nats birmans sacrés utilisés pour le culte ont un prix compris entre 80 euros et 90 euros (dimensions moyennes à grandes).
La statue de bouddha birmane existe sous différentes représentations, il n’existe malheureusement pas de fourchette de prix tant la diversité de l’offre est grande.


Comment se procurer sa statue Birmane ?


La statue de Nat ou de Bouddha birman est disponible en ligne à partir de plateforme comme EBay, CDiscount ou Amazon.fr. Le site web associatif www.antiquites-en-france.com propose également des objets d’art par spécialité.
À ce même titre, Objet d'évasion est le site spécialisé en art artisanal asiatique pour chiner des statues birmanes authentiques dont celles de Nats ou de Bouddha. En plus de l’achat, le site spécialisé Objet d’évasion propose une plongée dans l’univers de l’histoire de la Birmanie pour les passionnés de culture, d’archéologie et d'histoire.
Des boutiques spécialisées et antiquaires existent en France proposent ces objets rares fabriqués artisanalement ; les versions industrielles sont évidemment plus abondantes.
Le site web stories of inspiration est un appel à la découverte du monde, notamment des différentes cultures. Ce site se propose de partager les nombreuses expériences de voyage de son couple de fondateurs avec toutes les informations pratiques et utiles sur l’art des différentes cultures.

Des boutiques spécialisées et antiquaires existent en France proposent ces objets rares fabriqués artisanalement