Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Théâtre de marionnettes Birmanes

Le Théâtre de marionnettes Birmanes a vu le jour au Vème siècle, cet art occupe une place prépondérante dans l’histoire, la religion et la culture du Myanmar.


marionnette birmane et marionnetiste

La Marionnette birmane : porte-parole du peuple

Depuis ses origines au Vème siècle, le théâtre de Yok Thei Pwe est un art qui met en scène les aspirations et les activités militantes du peuple contre les abus des dirigeants (en occurrence la royauté à cette époque). Porte-parole des habitants, la Marionnette birmane enseigne, éduque, raconte et transmet des valeurs.

Ce théâtre de la marionnette est considéré comme la première (histoire) et la plus expressive des formes d’expression artistique. sa naissance remonte à plus d’un demi-millénaire dans les cours des Palais des rois birmans. Très vite, le théâtre sort de la cour pour rejoindre la rue… Le théâtre de la Marionnette Birmane à fils connu son apogée entre le XVIIème siècle et vers la fin du XVIIIème siècle. La Marionnette Birmane fut ainsi la première forme artistique autorisée sur des tréteaux à la Cour (aucun acteur issu du peuple auparavant ne pouvait prétendre dominer physiquement l’auditoire royal).


Avec la danse, le Yok Thei Pwe connu ses heures de gloire vers la fin XVIIIème siècle et les royaumes de Mandalay.
Sorti du cadre royal pour rejoindre les villages, le théâtre de Marionnette Birmane ancienne fait désormais partie de la tradition populaire, rassemble une majorité de gens issus de classes et d’âges différents et dure une nuit entière.
Aujourd’hui, cet art de la Marionnette Birmane se propage dans les grandes villes touristiques de Myanmar, Mandalay, le berceau, Bagan et Yangoon. Le célèbre « Mandalay Marionettes Theatre » permet encore de voir le Yok Thei Pwe de ses origines. Ce véritable trésor vivant créé en 1990 et notamment dirigé par le grand U pan Aye, le plus célèbre marionnettiste de toute la Birmanie.


Thèmes abordés dans le théâtre de marionnettes Birmanes, Le Yok Thei Pwe


Tous les arts birmans s’inspirent des influences hindoues et bouddhistes et de la cosmologie. Comme partout en Asie, les thèmes abordés par le théâtre du Yok Thei Pwe s’inspire de légendes des 547 vies de Bouddha, du répertoire de Ramayana plus ancienne légende du monde venue de l’Inde, Yamasat et les esprits bienveillants (Nat Birman).
Sont également abordées les légendes de la création de l’univers avec des animaux fantastiques errant dans la forêt mystérieuse de l’Himawuntha, ou encore la fondation des royaumes de Birmanie.


Entre deux scènes, le théâtre de Yok Thei Pwe offre aux spectateurs des entractes composés de danses de marionnettes (L'Alchimiste immortel, le Garuda ou le Cheval) et de chants. L’orchestre qui accompagne ces entractes et en général le spectacle est composé de gongs (percussions), d’instruments à vent et de harpe. L’ensemble musical rythme le cours du spectacle.


Les personnages dans une représentation Yok Thei Pwe


marionnettes birmanes


Dans la fabrication des marionnettes birmanes ont retrouvent des princes, princesses, déités, cour du roi, monstres et bouffons. En général, ce sont près de 28 personnes Marionnette Birmane (personnages principaux) qui font vivre la narration de légendes :

  1. Thagyar min (le roi des dieux)
  2. La famille royale
  3. la Cour royale (présidée par le Premier ministre, 2 pages, un soldat et le Fou du roi)
  4. L’Alchimiste-danseur zawgi
  5. Les Esprits (Nat) : bénéfique et maléfique) ainsi que Natami (féminin)
  6. Un couple âgé
  7. Des clowns
  8. 2 ogres ou démons verts
  9. un astrologue brahmane
  10. des animaux, makara, serpent de mer mythique, un éléphant, un cheval ailé Myin, oiseau garuda, etc.