Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Histoire de la marionnette en Chine

Place de la marionnette spectacle Asie en art et culture populaire de Chine: 

Les marionnettes de spectacle existent partout dans le monde, en y ajoutant quelques effets sonores et de la musique, le théâtre de marionnette spectacle Asie devient un spectacle très attractif. En Chine comme dans la plupart des pays asiatiques, la marionnette spectacle Asie est très célèbre et s’inscrit dans la culture populaire. Elle joue plusieurs rôles. 

Marionnette spectacle Asie

Opéra et théâtre de marionnettes

Quel est l'importance de la marionnette spectacle Asie ? Le théâtre de marionnettes et d'ombres en Chine ne se limite pas à une forme de spectacle à part, comme en Occident, c’est un art lié au théâtre chanté d'acteurs ou Opéra. Par conséquent, le théâtre de marionnettes est en quelque sorte la « doublure » du théâtre d'acteurs, jouant les mêmes opéras et en utilisant la même technique théâtrale, les représentations ont lieu aux mêmes occasions. Bien moins onéreux que l’opéra d’artistes, le théâtre de marionnette chinoise commence alors à se vulgariser au sein des communautés villageoises ou des particuliers ne pouvant couvrir les frais d'une représentation théâtrale avec des acteurs :

  • 2 marionnettistes seulement pour les marionnettes d’ombre , de 5 à 6 dans le cas des marionnettes à tige
  • quelques musiciens pour l’orchestre.


En Chine, la représentation de marionnette spectacle Asie n’est pas considérée comme un art mineur, elle est l’équivalent ou surplombe même parfois le théâtre d’acteurs de l'opéra chinois : celle-ci évoque le charme et l'attrait propres à la marionnette.

Parmi les 2 aspects les plus intéressants du théâtre chinois de marionnettes et d'ombres, la leçon de théâtre s’exprime à travers une technique qui elle-même entraîne la stylisation de la représentation, mais aussi le divertissement d'un monde secret, mystérieux et magique qui conserve toujours un caractère religieux. Cette technique varie suivant les genres, chaque marionnettiste apporte une atmosphère esthétique particulière.

Aux sources de la marionnette spectacle Asie

Berceau du théâtre d'ombres avant l’Inde ou l’Indonésie selon des vieux documents attestant de cette forme de spectacle (XIème siècle et même en l’an -121 av. J.- C.), en Chine le répertoire classique puise ses sources dans des drames entre les dieux, des légendes magiques traditionnelles de héros ou des histoires religieuses dans la mise en scène de marionnette spectacle Asie. De nos jours, ces pièces de théâtre de Marionnettes chinoises sont tirées essentiellement du folklore local.

Plusieurs types de marionnettes théâtrales existent en Chine, mais quatre formes prédominent :

  • Marionnette chinoise utilisée avec les mains Marionnette chinoise à ficelles ou fils
  • Marionnette chinoise à tiges
  • Marionnette chinoise d’ombres.

Contrairement à l’Inde et également à l’Indonésie dans l'art Asie, la marionnette d'ombre et la marionnette à tige n’étaient pas tellement populaires en Chine (de l’ouest) dans les anciens temps. Le genre de marionnette à ficelles ou des fils était sensiblement plus populaire.

Dans la tradition des marionnettes, celles à gaine remontent au XVIIème siècle originaire du Fu Jian : Zhang Zhong Xi ou aussi Bu Dai Xi (« théâtre de la paume » ou « théâtre du sac de toile »). Ceci s’explique en raison de la nature de la pièce centrale de la marionnette ressemblant à un petit sac où se glisse la main du marionnettiste. Ce style de marionnettes est arrivé dans le Fu Jian grâce aux échanges maritimes avec le sous-continent indien (d’ailleurs le terme bu dai xi issu de l’indien putali qui signifie marionnette).

Ce genre produisait des pièces satiriques qui servent à critiquer Wei Zhongxian du palais impérial. C’est un spectacle rudimentaire qui deviendra un style d’opéra chinois miniature au fil des siècles (chants et acrobaties), le spectacle de marionnettes à gaine mêle comédies et drames.

Marionnette spectacle Asie

En Chine, théâtre de marionnette spectacle Asie  et opéra sont liés, on évoque même une probable influence de la première dans la naissance du théâtre d’acteurs, influence réciproque et permanente.

Le théâtre de marionnette tire ses origines des statuettes de rites funéraires, cela remonte à environ trois millénaires à l’époque où les dépouilles mortuaires étaient enterrées avec des figurines en argile ou en bois. Ces figurines étaient pourvues de bras articulés, lors de ces rites funéraires les marionnettes dansaient er chantaient à l’instar de vrais artistes de chair par me génie des maîtres-marionnettistes. Ces derniers étendirent leurs activités au fil des siècles et jouent des pièces lors de culte religieux, dans des cérémonies de mariage ou généralement dans un contexte de fête.

La place du rituel se transcende au marionnette spectacle Asie par la suite, depuis le XIIème siècle, l’art de la Marionnette chinoise est devenu un pur divertissement sans jamais omettre la place accordée à la doctrine religieuse et morale. Avec le spectacle, les marionnettistes ont rajouté la partie réservée à l’amusement, notamment la musique rythmant l’action.

Comme dans les spectacles de Wayang en Indonésie, le théâtre de marionnette spectacle Asie et chinoises fait appel à la dextérité des marionnettistes à manipuler d’une part des figures, d’autre part réciter, chanter et jouer d’un instrument de musique.

Des indices permettent de vérifier que l’opéra a existé après la marionnette spectacle Asie : peintures des têtes de marionnettes inspirant les maquillages chez les acteurs, gestuelle des acteurs de l’opéra chinois inspiré par les gestes des marionnettes, un marionnettiste est appelé maître par un acteur d’opéra, les acteurs attendant en coulisses avant de rentrer sur scène se qualifient eux-mêmes de « Gua » (accrochés comme une marionnette entre 2 scènes). Musique et costumes ont été par contre empruntés au théâtre d’opéra des acteurs.

Malgré cette parenté de ces 2 types de spectacles, le théâtre de marionnette spectacle Asie était le plus souvent utilisé à l’occasion des fêtes religieuses pour la distraction des dieux, ayant atteint un très haut degré de raffinement en raison de leur rôle sacré. Cependant, un spectacle d’opéra coûtant plus cher qu’un théâtre de marionnette spectacle Asie pour des raisons de logistiques et d’organisations.

Les maitres-marionnettistes manipulant la marionnette spectacle Asie ont élaboré un genre de spectacle raffiné, on trouve même des marionnettes qui portent des sous-vêtements invisibles comme les acteurs humains, ce qui se traduit comme la reconnaissance de leur statut en tant que vrais comédiens. Les marionnettistes ont alors inventé un genre de spectacle qui n’est pas une copie miniature de l’opéra, mais un art à part entière.

Le plus souvent joué en plein air pour attirer plus de monde, en Chine le théâtre de la marionnette spectacle Asie sert à propager les belles histoires remplies de messages de sagesse. Le théâtre de marionnettes est une offrande aux dieux dans les campagnes, il a aussi pour rôle de créer le rituel de guérison au temple. De ce fait, on constate qu’une relation étroite existe entre croyance et marionnettes, chaque histoire jouée dans un spectacle inclut des miracles, des esprits et de dieux.

Répertoire du théâtre de Marionnettes chinoises

Marionnette spectacle Asie

Parmi les valeurs que transmettent les pièces de théâtre chinois de la marionnette spectacle Asie comme d’opéra, on cite :

  • le dévouement à son pays
  • la piété filiale
  • l'éloge des vertus cardinales chinoises
  • la fidélité (à un ami, un seigneur)
  • la vertu féminine…

Dans les histoires racontées telles que les 3 Royaumes, le marionnettiste place Guan Yu, une grande figure de la marionnette spectacle Asie et héros principal, comme modèle de la fidélité à son maître Liu Bei. La vertu de la fidélité féminine s’expose à travers des contes dont l’héroïne principale brise les liens avec sa famille pour épouser un jeune homme (souvent de classe inférieure). Ainsi dans une de ses nombreuses histoires, le père de la mariée qui lui laisse le libre choix de son fiancé revient sur sa parole lorsque sa fille avait préféré le plus pauvre des prétendants. Ainsi, la fidélité et la vertu féminine trouvent leur explication dans la misère rencontrée par le jeune couple, si démuni que forcé de vivre dans une grotte. Le jeune homme rejoint l'armée pour chercher fortune, mais il restera loin de son foyer durant 15 années. Plus tard, il décidera de revenir auprès de sa première femme (entretemps il a pris une seconde épouse) pour mettre à rude épreuve la fidélité de sa femme. Il va donc la séduire sans se faire reconnaître, mais à aucun moment il ne se fait ouvrir la porte. Même une fois qu'il a révélé son identité, la première épouse ne cède pas, craignant la venue d'un intrus ou d’un imposteur de son véritable amour.

Cependant, il existe une autre vertu encore plus haute, la fidélité au pays démontré par l’acte du général Yue Fei résistant aux invasions barbares et réfutant la négociation de paix avec l'ennemi que s’apprête à signer le Premier ministre de son pays (le général est condamné à mort et exécuté pour avoir désobéi aux ordres du Premier ministre).

C’est à travers ce répertoire du théâtre de marionnettes chinoises que le peuple tire des leçons de son histoire, c’est une véritable école de morale avec des personnages illustres servant de modèles. La règle d'or du théâtre chinois est de véhiculer une idée poussée du réalisme. Une grande partie des pièces est tirée des annales ou de leur version romanesque (sans besoin de faire intervenir une histoire d'amour) : avec une troupe de marionnettes, la tragédie devient émouvante par la caricature de marionnettes déformées qui traduit le drame de toute une civilisation, bien plus significatif que l'intrigue qui se réduit au destin d'un ou de deux individus. On assiste également dans le théâtre de marionnette spectacle Asie à des intrigues politiques, ou dramatiques. Le théâtre chinois de marionnettes pourrait retracer toutes les histoires célèbres de sa littérature et du folklore pour diffuser une culture populaire extrêmement riche.

Théâtre d'ombres de Chine avec la marionnette chinoise

Une lampe à huile, un écran blanc avec une toile se détachant dans un espace noir : voici le matériel rudimentaire des débuts de cet art en Chine avec un vacillement de flammes produisant un effet magique aux bouts de bois comme animés, vision étrange des rêves. Ce spectacle emporte l’assistance par un accompagnement musical fantastique d’un petit orchestre (tel que le Gamelan en Inde).

La peau d’animal découpé constitue la matière première des figurines de la marionnette spectacle Asie :

  • nord de la Chine, âne
  • dans les autres régions de Chine, mouton ou buffle.

Ces bouts de cuir découpés sont assez petits, soit de 30 centimètres de haut à 50 centimètres et on assemble de 8 à 12 pièces différentes, exception faite pour les provinces du Sichuan et du Hunan (80 centimètres). Une fois constituée, chaque figurine est alors entièrement articulée, au niveau des genoux, des jambes, de la hanche, du coude et des poignets (baguette de bois plantée entre les épaules et tenue horizontalement) :

  • imitation de la marche avec un balancement des jambes
  • inclinaison de la taille
  • sauts périlleux
  • mouvements des bras (commandés par 2 autres baguettes fixées à l'un des poignets)…

Marionnette spectacle Asie
Ce qui marque aussi le plus dans le théâtre chinois est la présence de nombreux accessoires, on retrouve par exemple des mini-mobiliers comme des tables de maquillage avec la boîte à fards, tables de banquet recouvertes d'un tissu brodé, les bureaux de général ou de lettré, des fauteuils et des chaises, des lits avec baldaquin et des rideaux brodés, et même des pots de fleurs… Des automobiles, bicyclettes, canons, avions… Mais aussi des décors plus conséquents comme des palais avec leurs piliers et leur toiture décorés. Il ne faut pas non plus oublier de mentionner la place des animaux pour le théâtre de marionnettes, ils ont un rôle important, qu’ils soient issus du monde fantastique ou plus réel (licorne, dragon, cheval, buffle). De plus, des éléments de la nature comme les grottes, les arbres et les montagnes ajoutent un cachet réaliste et dépaysant au spectacle.
Dans le théâtre d’ombres chinoises, le décor fait partie intégrante du spectacle, tous les éléments sont placés aux 2 extrémités de l’estrade pour ne pas gêner l'évolution des personnages au centre. Pour accentuer la magie du spectacle, les marionnettistes du théâtre d'ombres ont recours à des nombreux trucages ingénieux.

Pour les autres types de marionnettes chinoises, les têtes des personnages sont amovibles, très pratiques pour les changements vestimentaires. Sur le plan esthétique, une représentation des personnages se diffère par rapport à une autre, de la coiffe au visage de profil, le corps, les jambes et les pieds. Ces détails subtils permettent d'individualiser les types de personnages :

  • ligne du sourcil en dents de scie, trait délimitant l'œil plus épais, 3 lignes partant en bifurquant du coin de l'œil vers le nez ou du coin de la bouche formant les rides : ce sont les détails des personnages âgés
  • front bombé, maquillage coloré, bouche grande et épaisse, sourcil s'épaississant au milieu, nez proéminent, pupilles rondes : ce sont les traits caractérisant les personnages violents…

Après avoir été peinte, la peau est enduite d'une huile végétale, ce n'est pas le cas dans les autres théâtres d'ombres d'Asie. Maquillages et costumes se basent sur les conventions de l'opéra pour produire les derniers détails de la future marionnette spectacle Asie. Pour le découpage,

  • les parties claires sont évidées, seuls les contours sont marqués par un mince filament de peau
  • pour les parties en couleur, le contour est au contraire évidé pour délimiter chaque partie.

Il y a un contraste saisissant entre le spectacle de marionnettes, en fonction qu’elles soient projetées ou non sur un écran (marionnettes colorées, lumineuses, ou marionnettes ternes).