Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Marionnette Balinaise : les personnages Sita et Rama

Le Wayang propre à l’archipel indonésien est un art partagé entre Bali, Madura, Bornéo, Sumatra, Java et d’autres petites îles. Dans la culture de Bali par exemple, ce théâtre de marionnettes ancestral s’inspire principalement des légendes du Ramayana mettant en scène 2 jeunes amoureux séparés par la tourmente de la vie…

Parmi les formes de théâtre de marionnettes ancestral, c’est à Bali principalement que se joue encore la représentation de théâtre d’ombres mouvantes de Personnages des marionnettes balinaises découpées dans du cuir, appelé sous son nom marionnettes wayang kulit. Grâce à cette forme de représentation et de narration, les légendes et les personnages autour des contes et légendes de Bali prennent forme.

Le Ramayana, poème épique du VIème siècle (7 livres et 24 0000 vers) et œuvre du sage Valmiki, relate l’histoire d’un des avatars du dieu Vishnu mis en scène par la marionnette balinaise rama. La marionnette balinaise sita est une interprétation de la divinité de l'hindouisme Lakshmi. Cette compagne de Vishnu est incarnée dans le Ramaya?a par S?ta, épouse de Rama. Elle connaît alors une vie sentimentale agitée parsemée d’obstacles… La marionnette balinaise sita est le symbole de la Nature, elle représente la divinité féminine inhérente à chacun, par opposition à son mari renvoyant à la force parfaite inhérente à chacun, la culture et la dévotion.

Marionnette indonésienne de Rama et Sita

L’histoire de la marionnette balinaise Rama

Depuis la nuit des temps, son histoire est racontée aux Indes : Rama est un héros bienfaisant qui a vaincu le principe du mal Rawhan.
Il y a très longtemps dans le royaume des Koçalas dont Ayodhya était la capitale (nord de l’Inde) vivait un roi puissant et juste. Dasaratha était le souverain d’une ville prospère, réputée pour ses richesses, la beauté de ses jardins et de ses édifices, mais également par ses remparts inaccessibles. Il eut trois femmes, mais hélas pendant longtemps pas d’enfant pour lui succéder au trône. Le prêtre de la cour Vasistha invoqua sur la demande de son roi les dieux tout en réalisant un rite sacré. Le roi des démons Rayana irrita les dieux en empêchant les prêtres d’exécuter les rites sacrés. Pourtant, Rayana eut un pouvoir extraordinaire qui le protégeait des dieux. Devant la menace du Dharma, le dieu Vishnu devait rétablir l’ordre du monde et descendre sur terre : il prit la forme d’un humain. De par sa bonté, le dieu d’amour protecteur des mondes Vishnou envoya un messager dans la ville du roi Dasaratha pour lui remettre une coupe de la liqueur d’immortalité. Cette potion devait être bue par ses 3 épouses et aussitôt devaient tomber enceintes. Après quelques mois, le bon roi eut de ses trois épouses quatre fils. A Kausalya, la première reine, le roi fit boire la moitié du breuvage et enfanta Rama. La seconde, Kaikeyi, enfanta Bharata et la troisième reine Sumitra mit au monde des jumeaux : Lakshmana et Shatrughna. Tous étaient intelligents, apprirent les écritures sacrées. Les 2 frères Lakshamana et Rama étaient inséparables.

La marionnette balinaise rama : le mariage avec Sita

Le jeune Rama, bien des années plus tard, était désigné comme le digne successeur à la couronne. Â la même époque, le roi Janaka du royaume de Mithila entend donner sa fille Sita en mariage. A la seule condition que son futur gendre parvienne à bander l’arc de Shiva. Par conséquent, la belle marionnette balinaise sita fit le vœu d’épouser l’homme capable de tendre la corde de l’arc du dieu Shiva. Cet arc massif était porté par 500 hommes.
La marionnette balinaise rama en se présentant comme prétendant réussit l’exploit et brisa par sa force extraordinaire l’arc en deux.
Il était écrit alors dans le dessein de ces jeunes personnages qu’ils devaient s’unir. La marionnette balinaise roi Dasaratha était sur le point d’annoncer les festivités et proclamer son fils Rama comme étant son héritier légitime. Il fit préparer la cérémonie. La marionnette balinaise rama incarnerait avec la marionnette balinaise sita le couple parfait, de jeunes époux dévoués l’un envers l’autre.

Au même instant se produit un drame… La marionnette balinaise kaikeyi, la méchante belle-mère de Rama et mère de Bharata entre en scène. Celle-ci menace de se suicider si Rama n’était pas expulsé du royaume et exilé. Elle avait comme intention de remplacer l’héritier légitime par Bharata. Sa servante, la marionnette balinaise Manthara, sème le doute dans l’esprit de sa maîtresse. Terrifiée à l’idée de perdre sa place et craignant pour sa maîtresse la plus jeune reine, la servante persuada la mère de Bharata de rappeler au roi sa promesse faite envers celle-ci. Kaikeyi alla parler au roi pour mettre, à la place de Rama, son fils Bharata sur le trône et d’exiler son propre fils. Rama fut alors banni du palais de son père et du royaume d’Ayodhya pendant quatorze longues années.
Face au statut supérieur de la belle-mère, sa seconde épouse, le roi doit se plier à cette exigence et destituer Rama. Bien que le roi éprouvait de la tendresse pour Rama, ce fut un homme honnête et dont la parole était sacrée. A contrecœur, il accepta la requête de sa reine et céda au matin. En tant que fils modèle, la marionnette balinaise rama obéit aux ordres de son vieux père. Avant de quitter le royaume pour son exil, Rama devait s’assurer que le successeur soit Bharata. Son frère et compagnon inséparable Laksham ne pouvait se résoudre à laisser partir seul Rama. La marionnette balinaise sita les rejoignit dans ce périple.

Marionnette rama et Sita

L’exil de la marionnette balinaise rama et sita

Dès l’aube, la marionnette balinaise rama entreprend un voyage dans la forêt avec l’autre marionnette balinaise Lakshamana, son fidèle ami et frère et son épouse, la marionnette balinaise sita. Le jeune héritier destitué est maintenant condamné à l’exil et abandonné à son sort. Le jeune Rama sait cependant compter sur le soutien de ses compagnons pour déjouer les pièges des démons, mener souvent des combats sur la terre ou sur la mer contre d'étranges créatures.
La marionnette balinaise bharata, frère de l’héritier légitime, est un frère exemplaire. Il dirige le royaume de son frère suivant les instructions des marionnettes balinaises sandales rama qu’il a pris soin de placer soigneusement sur le trône.
Le roi mourut de chagrin après le départ de son bien-aimé fils, le prince Rama. Impuissant, il le vit quitter le palais et le royaume et savait que plus rien sur terre ne l’importait plus et Ayodhya pleura beaucoup son roi.

Le prince Rama marcha aux côtés de son frère et de sa femme pendant des années. Lorsqu’ils atteignirent Panchavati, ce petit clan décide de s'y réfugier. Ils vivent comme des exilés dans le Maharashtra, près de Nasik sous les ordres du guerrier Rama.

La ruse de la démone mangeuse d’hommes amoureuse de Rama et l’enlèvement de Sita

La marionnette balinaise shurpanaka est une horrible démone mangeuse d’hommes. Elle vivait non loin du logis de Rama et un jour en tombe amoureuse. Sachant qu’elle n’aurait aucune chance dans sa forme originelle, elle se transforme en une jeune fille servante, en vain. Elle décide alors d’enlever Sita, mais le frère de Rama est plus rapide qu’elle et lui tranche le nez et les oreilles.
Furieuse, la marionnette balinaise shurpanaka va voir son puissant frère Ravana, invincible ogre à dix têtes. Elle lui exposa son malheur et en démone rusée elle usa d’un stratagème infaillible. Elle lui parle de la beauté de la marionnette balinaise sita et lui dit qu’en devenant son mari, son frère s’attirerait les faveurs des dieux.
La marionnette balinaise ravana entreprit alors de tendre un piège à Sita pour en faire sa prisonnière.
Néanmoins, Ravana veut que Sita accepte de son plein gré sans user de la force. Il demande ainsi l’aide de la marionnette balinaise Mareech, un grand magicien. Mareech prit l’apparence d’un beau grand cerf et rejoignit la hutte de Rama. Emporté par son instinct de guerrier, la marionnette balinaise rama se mit à chasser le cerf en compagnie de son frère. Mais avant de partir, la marionnette balinaise rama traça un cercle magique autour de leur hutte afin de protéger Sita.
Après le départ des 2 chasseurs, une marionnette de vieil homme pauvre apparut, la bonne Sita lui tendit un fruit. C’était la marionnette balinaise ravana qui avait imaginé un plan pour s’attirer les faveurs de la belle Sita. Avisé par le cercle magique, il savait qu’il devait attirer la marionnette balinaise sita hors du logis. Il rusa Sita en se faisant passer pour un vieux sage sanyasi et qu'il ne pouvait entrer pour prendre son offrande. Sita franchit le cercle et Ravana la captura pour en faire sa reine.

Armée des singes : la troupe d’Hanuman retrouve Sita

Déçus de leur chasse les 2 guerriers retournèrent à la hutte. La marionnette balinaise rama et la marionnette balinaise lakshamana surent qu'ils avaient été trompés en ne trouvant plus la marionnette balinaise sita.
Rama et son frère partirent en quête de Sita et arrivèrent au royaume des singes, à Kiskindha. La marionnette balinaise sugriva était le chef de l'armée des singes et connaît le même sort que Rama : ce singe avait exilé et son frère s’empara du royaume.
Le chef des singes était disposé à aider Rama, en échange que ce dernier l’aide à récupérer son royaume aux mains de son frère. La marionnette rama et la marionnette lakshamana mena un combat triomphant contre le frère de la marionnette balinaise sugriva. Comme promis, le chef de l’armée des singes envoya quatre troupes à la recherche de la marionnette balinaise sita.
Après un mois de recherche, les 3 troupes revinrent et seule l’armée de la marionnette balinaise hanuman n'était toujours pas revenue. Sa division était guidée par un oiseau vers le jardon d'Asoka, près de Lanka (l'actuel Ceylan). C’était dans ce royaume que la marionnette balinaise sita était retenue prisonnière.
Arrivé dans le jardin d'Asoka, le chef Hanuman prit l'anneau que Rama lui avait donné pour le montrer à la captive afin qu’elle se rassure. Sita en retour lui donna un de ses bijoux.

La guerre entre les armées à Lanka

Les marionnettes armée singes reprirent la bataille et tuèrent Indrajit. C’est alors que Ravana prit les armes.. Pendant deux jours entiers, Rama sentait peu à peu ses forces le quitter et pria Surya, le dieu-Soleil et grâce à l'arme de Brahma, son ultime recours, parvint à tuer la marionnette balinaise ravana.
Hanuman de retour à Kiskindha appris la bonne nouvelle à la marionnette balinaise rama. Le prince Rama et Lakshamana se mirent aussitôt en route avec l'armée des singes vers Lanka. Quatre jours de face à face entre les armées, d’une part Rama, son frère et les troupes d’Hanuman, d’autre part soka et ses troupes. Le gong de la bataille retentit au cinquième. La bataille pencha vite du côté de Rama aidé par les marionnettes armée singe, ils tuaient plusieurs démons dont le corps gisait dans les rues de Lanka. La marionnette balinaise ravana envoya en renfort son fils, la marionnette balinaise indrajit. Indrajit était aussi un ogre puissant avec la faculté de se rendre invisible. Le camp de Rama essuya de lourdes pertes, les singes blessés voire tués, Rama et Hanuman demeuraient encore debout. Le frère du héros Rama se vidait de son sang. Pour guérir ses troupes, la marionnette balinaise hanuman devait ramasser des herbes médicinales du Mont Kailash. Le chef partit et rapporta ses fameuses herbes capables de guérir l’armée des singes.

Les marionnettes armée singes reprirent la bataille et tuèrent Indrajit. C’est alors que Ravana prit les armes.. Pendant deux jours entiers, Rama sentait peu à peu ses forces le quitter et pria Surya, le dieu-Soleil et grâce à l'arme de Brahma, son ultime recours, parvint à tuer la marionnette balinaise ravana.