Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Statue de Bouddha

La statue du Bouddha est vénérée partout en Inde et dans le monde du bouddhisme, cette représentation a ainsi une longue tradition sur le plan historique et spirituel. Cette statue de Shakyamouni fabriquée traditionnellement à la main mérite une grande attention, au-delà de la beauté de l’oeuvre, cette statue porte le symbole de l’enseignement du Bouddha.

La statue de Bouddha : pour quel usage ?

statue du bouddha

Qui est Bouddha historique ? C’est un jeune prince indien qui fait la fierté de son père, le roi de la province autour du Gange en Inde. Il ne connut pas sa mère, morte 7 jours après sa& naissance, entre mythes et légendes, on raconte que le jeune prince était précoce dans les arts de la cour de son père, la guerre, l’écriture, le calcul et les nombres, son niveau de connaissances et d’aptitude impressionnait ses maîtres qui devaient reconnaître un élève surdoué béni des dieux.
C’est sous l’arbre de la Bodhi que le prince Siddharta Gautama devient un bodhisattva, il est normal que l’on rencontre souvent cette image de la statue de Bouddha. Une statue en pierre, en grès, en or, en argent ou en bronze, parfois même en bois : les artisans du bouddhisme des différentes écoles utilisent tous les matériaux nobles pour rendre hommage à celui que l’on appelle le Bouddha de l'Éveil.
L’oeuvre d’art s’applique avec le souci des détails, de la parure aux ornements en passant par les gestes et les 32 signes sacrés propres à Bouddha Gautama. Derrière ce travail précis et méticuleux se cache des codes et des messages qui ont pour objectif de rappeler ou de délivrer l’enseignement de Bouddha durant son voyage initiatique de 45 années.

Bouddha de méditation et d’éveil spirituel, le prince Siddharta Gautama est le fils de Suddhodana Gautama et de la reine Mayadevi. Fondateur du Bouddhisme, le prince devra alors traverser les 108 épreuves pour parvenir à cet éveil, découvrir la vérité de la souffrance, puis prodiguer son enseignement du Dharma pour délivrer l’humanité de cette souffrance…

La statue du Bouddha a ce pouvoir d’apporter cet état de béatitude, de bien-être et de paix, c’est un sentiment qui envahit le corps et l’esprit avec une très lente force intérieure pénétrante fruit de la pensée et de la concentration. Au nom de Bouddha, on représente cette idée de l’éveil qui consiste à se dépouiller de l’ignorance, se débarrasser du désir et de la luxure, prendre conscience de la souffrance pour rechercher les sources des malheurs de la vie terrestre.

C’est dans la prière ou la méditation dans des rituels avec de l’encens, des objets sacrés (Mala rosaire bouddhiste, conque tibétaine, moulin à prières, drapeau de prières) et la présence de la statue de Bouddha que l’on parvient à méditer et à percer les mystères de la pensée de cet être de la Vérité ultime. Ici, il ne s’agit pas de considérer la statue de Bouddha comme un simple objet porte-bonheur ou protecteur du foyer, cette statue miniature de l’illuminé est associée à la connaissance, à la compassion, à la vérité de la souffrance et des préceptes énoncés dans le Dharma pour échapper au cycle des renaissances… La statue de Bouddha intègre les rituels du bhavana (acquisition et développement de la nature de Bouddha) pour atteindre le Nirvana avec les qualités d’un tel être.

Le principal usage de la statue de Bouddha comme guide du pratiquant est le rituel de méditation basé sur les pratiques de respiration anapanasati pour parvenir au calme et à la focalisation de l’attention (Shamatha), ou de développement de la sagesse avec la connaissance de la véritable nature des choses (Vipassana). Chacune de ces deux principales méditations bouddhistes, soit dit complémentaires, permettent de développer des capacités comme :

  • Concentration (contre la distraction des choses mondaines)
  • Bienveillance (au détriment de la haine)
  • Compassion (face à la cruauté)
  • Liberté (contre l’avidité et l’attachement matériel et physique)
  • Sympathie et joie
  • Compréhension du non-soi (pour contrecarrer l’ignorance)
  • Sagesse (pour se défendre de l’illusion). 


mudras

Comprendre les postures et les mudras de la statue de Bouddha

Une vraie statue du Bouddha comporte des caractéristiques physiques ou signes de sa majesté précisés dans le texte Brahmajalasutta, à savoir la peau dorée, des marques de roues à mille rayons, le chignon de la sagesse, des pieds au même niveau, membres souples et doigts (mains et pieds) palmés, poils gracieux et bouclés, organe mâle caché, stature droite, etc.
Icône et guide spirituel, la statue du Bouddha de l’Inde participe pleinement en tant que point de fixation à se concentrer pour calmer ou tempérer son esprit et son corps, puis dans un deuxième temps à percer le voile de l’ignorance et de la méconnaissance sur le monde et sur soi pour réveiller la nature de Bouddha à travers le Nirvana.

Dans la littérature du bouddhisme, la statue de Bouddha remplit donc cette fonction d’objet sacré de méditation Bhavana, de prières et d’hommages (avec les mantras). En récitant les syllabes sacrées de Bouddha Gautama et en respectant le rythme de respiration, il faut par ailleurs bien observer la posture de la statue de Bouddha avec les positions des mains ou mudras.
La posture la plus fréquente de la statue de Bouddha est la position du Lotus (assis les jambes entrecroisées) : ce Bouddha méditant dégage paix et sagesse, c’est une image particulière de la médite profonde sous l’arbre de la Bodhi. Dans le bouddhisme, le lotus est une fleur aquatique considérée comme précieuse, car sa fleur s’épanouit au-dessus du limon (boue ou par métaphore des souillures de l’ignorance). Cette posture de méditation assise renvoie à une idée d'apaisement, de cycle de don et de réception de l’enseignement, puis finalement de l’Eveil.

Sous son aspect pratique, le choix d’une posture en imitant celle de la statue de Bouddha doit permettre une relaxation pleine et dynamique exempte de toute source de tension. On peut relier à cette posture celle de la prise de terre (bhumisparsa mudra) qui marque l’atteinte de l'Éveil en ayant vaincu la mort (dieu Mara) et les malheurs. La statue de Bouddha bhumisparsa mudra est très populaire en Inde et se trouve dans la plupart des maisons, elle est le symbole de la victoire du Bien sur le Mal, pour chasser le Mal.

La statue de Bouddha droit et debout reproduit les mêmes mudras des mains de la posture en lotus, cette posture est cependant plus solennelle. La statue de Bouddha de mise en mouvement de la Roue de la Loi Dharmakacra mudra symbolise la voie de la vérité pour enseigner le Dharma aux êtres malheureux du monde.

Une autre statue de Bouddha est celle du mudra de l’absence de crainte et de la protection : dans cette posture, la statue de Bouddha traduit la fin de la colère et des conflits pour instaurer une ambiance beaucoup plus harmonieuse de paix autour de la statue de Bouddha. Par conséquent, la statue devient source de réconfort et d’énergies positives !

On trouve également des statues de Bouddha couché sur le côté, ceci souligne le repos ou le détachement pour oublier les problèmes non spirituels du quotidien. Sur le plan spirituel donc, la statue de Bouddha couché signifie l’absence de crainte par la délivrance éternelle du cycle des renaissances Samsara. Cette posture de la statuaire de Bouddha traduit l’éradication des souffrances matérielles et physiques par le remplacement du bonheur intérieur avec l’émancipation de la nature de Bouddha...

Véritables œuvres d’art du bouddhisme et de l’humanité, les statues de Bouddha remplissent la fonction de décoration et d’ornement des autels des pagodes bouddhistes en Asie. Cependant, pour comprendre et bénéficier du pouvoir de la statue de Bouddha, il faut un minimum de connaissances sur sa vie, son histoire et les préceptes qu’il a dicté au cours des quarante-cinq années de son périple initiatique à travers l’Inde. C’est par des rituels de méditation, de concentration sur les lois de la vertu et du bonheur que chaque pratiquant pourra retirer le meilleur de la statue de Bouddha. Car la statue de Bouddha témoigne du bonheur et de la paix à retrouver et à véhiculer autour de soi...


statue de bouddha

Statue de Bouddha Inde et symbolisme

La vie de Bouddha est entourée de légendes et d'anecdotes, de sa naissance à la vie de vie de palais (29 années), jusqu’à son initiation à la vie d’ascète, la découverte de la vérité des choses sous l’arbre de la Boddhi, un long périple initiatique de 45 ans à la recherche de l’origine de la souffrance et du salut. Le symbole de Bouddha, c’est l’image de la sagesse, de la plénitude, la gratification des êtres, la compréhension profonde, la compassion, la tolérance. C’est aussi l’image de la concentration, de la méditation totale, la confiance en soi et le jeûne pour recevoir une nourriture plus élévatrice: le Nirvana ou libération des cycles de renaissances.

L’observation, puis la fixation et la concentration sur Bouddha offrent une sensation de calme et d’apaisement. L’autre phase de méditation avec la statue de Bouddha procure alors encore plus de bien-être intérieur avec un sentiment de bonheur et de compassion en suivant le chemin de Bouddha et ses mises en garde sur les risques et les malheurs que doivent éviter les hommes pour échapper au cycle ds renaissances.