Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Les statues de Bouddha Thaïlande : le guide

Né en Inde, le bouddhisme s'est vite répandu dans le monde, et est désormais pratiqué dans de nombreux pays de l'Asie, dont la Thaïlande. Il s'inscrit même comme la première religion pratiquée dans ce pays. Le bouddhisme fait partie intégrante du quotidien des Thaïlandais, en témoignent les différentes statues représentant Bouddha, réparties aux quatre coins du Pays du sourire.  

SOMMAIRE 

Histoire du bouddhisme en Thaïlande

Les statues de Bouddha en Thaïlande

Acheter une statue de Bouddha Thaïlande

Histoire du bouddhisme en Thaïlande

Le Bouddhisme en Thaïlande

Actuellement, la population thaïlandaise est bouddhiste à 95%.  Le Theravada est la forme du bouddhisme la plus répandue en Thaïlande depuis le cours du XIIe siècle. L'introduction du bouddhisme dans le pays remonte cependant au Vème siècle apr. J.-C., avec son arrivée et son expansion dans le royaume du môn du Dvaravati. 

Le bouddhisme Theravada tire sa doctrine des enseignements du Bouddha Shakyamouni, ou Siddhartha Gautama, le Bouddha originel. Appelé également "doctrine des Anciens", le theravada se base sur le Tipitaka ou Triple corbeille, un canon rédigé en pali, recensant les paroles recueillies du Bouddha. 

Les statues de Bouddha Thaïlande

Les nombreux temples et les différentes statues de Bouddha présents dans le pays marquent la place importante et omniprésente qu'occupe le bouddhisme dans la vie des Thaïlandais. D'ailleurs, on retrouve en Thaïlande de nombreuses statues célèbres de Bouddha, telles que la statue de Bouddha couché du Wat Pho ou encore la statue de Bouddha en pierre du Wat Si Chum dans le parc historique de Sukhothai. 

Les particularités des statues de Bouddha en Thaïlande

Pour les Thaïlandais, les statues de Bouddha sont avant tout des objets de vénération, ils voient également une source de mérites dans les représentations de leur guide. Les moines bouddhistes les utilisent, quant à eux, comme instrument de liturgie et comme guide dans leur quête du nirvana. 

Les statues de Bouddha s'inscrivent également parmi les pièces principales du style décoratif thaï. La décoration thaïlandaise est un style décoratif conjuguant raffinement, exotisme et simplicité. Elle est surtout inspirée des us et coutumes locaux, des traditions et cultures, et est particulièrement marquée par le bouddhisme. La statue de Bouddha, bien qu'étant avant tout un objet de culte pour les Thaïlandais et les bouddhistes, peut parfaitement donner un style particulier à son intérieur, ou à son extérieur, selon la matière dans laquelle elle a été faite. 

Les statues de Bouddha de Thaïlande sont également de véritables œuvres d'art, produisant des représentations du Bouddha avec des caractéristiques très particulières. En effet, les artisans et sculpteurs se sont inspirés des différents styles artistiques qui se sont développés au pays depuis le Ve siècle ap. J-C pour fabriquer les différentes représentations humaines de leur guide spirituel. 


Les styles artistiques des statues de Bouddha en Thaïlande

Il existe 8 styles artistiques sous lesquels les statues de Bouddha sont conçues en Thaïlande. Ces styles se différencient selon l’époque et selon l’évolution de l’architecture religieuse en vigueur au fil des siècles.

Le style Dvaravati

Statue de Bouddha en pierre style Dvaravati

Ce style a connu son apogée du VIe au XIe siècle. Il se démarque par l’utilisation des matériaux tels que le stuc et la pierre. Les statues de Bouddha sont inspirées par le style Gupta indien, ainsi, elles représentent généralement le Bouddha assis en position de Dhyana mudra ou debout en position de Vitarka mudra, avec un index replié le long du pouce. La statue de Bouddha sculpté dans le style Dvaravati se démarque par sa corpulence gracieuse, le Bouddha est généralement paré d’un vêtement de moine qui épouse les contours de son anatomie. Il se reconnait facilement aussi grâce à sa coiffure surmontée d’un bouton de lotus appelé ushnisha, ses longs sourcils reliés, son visage poupin, et ses yeux mi-clos et proéminents.

Le style Lop Buri

Le style Lop Buri prend naissance au plus fort de la domination khmère en Thaïlande, du XIe au XIIIe siècle. Bien que la ville de Lop Buri, capitale provinciale de l'empire Khmer ait connu à l'époque des périodes d'indépendance, son art, et particulièrement ses représentations de Bouddha montrent une influence khmère. Le style lopburi se démarque alors par son côté intermédiaire, hésitant entre l'influence khmère et le style local.  

La statue de Bouddha style Lop Buri

Les statues de Bouddha issues de Lop Buri se reconnaissent par une chevelure mise en avant, les cheveux de Bouddha peuvent être droits comme des cheveux humains. Par ailleurs, Bouddha est généralement représenté avec un ushnisha sous la forme de pétales de lotus à trois niveaux, donnant un aspect cône à l'ensemble. La tête de Bouddha est également coiffée d'un diadème, cadrant un visage carré, elle dispose de lèvres assez épaisses et de lobes d'oreilles proéminents. Habillé d'une robe drapée en diagonale avec un manteau à bord droit sur l'épaule gauche, s'étendant au nombril, Bouddha est également orné de colliers, de bracelets ou de pectoral qui lui donnent une allure royale. Il est sculpté avec un visage souriant, des traits apaisés reflétant la sérénité et la douceur. Parfois, il est représenté avec des sourcils formant une seule ligne droite et les yeux mi-clos qui lui donnent une expression faciale un peu sévère. Les statues montrent le guide spirituel assis en position de méditation, ou debout en position d'Abaya Mudra ( les mains élevées indiquant l'absence de crainte). Le naga (un serpent issu de l'hindouisme, mais qu'on retrouve également dans l'histoire du Bouddha) qui sous lequel est assis Bouddha témoigne par ailleurs de l'influence de l'art khmer dans le style Lopburi, en effet, le naga est très courant dans le style architectural et sculptural de l'empire Khmer. Enfin, les statues de Bouddha de Lop Buri sont généralement sculptées dans la pierre ou dans le bronze. 

Le style Srivijaya

Le style Srivijaya est un courant artistique répandu en Thaïlande au cours du VIIIe au XIIIe siècle. Il prend naissance lors de la période où l’Indonésie entame sa campagne de colonisation dans la péninsule de Malaise et est influencé par le style khmer. La particularité des représentations de Bouddha conçues dans le style Srivijaya est l’inexistence des statues où il est en position debout. En effet, le style Srivijaya présente Bouddha en position Vajrasana, il est assis avec les jambes croisées fermement, avec les plantes de pieds qui apparaissent. Il porte également l’ushnisha, mais celui-ci est plus large que celui qu'on retrouve dans le style Dvaravati, par ailleurs, il peut également porter une coiffe représentant le naga.  Le style Srivijaya privilégie l'utilisation de la pierre et le bronze et les statues sont souvent grandes ou de tailles moyennes.

Le style Sukhothai

Le style Sukhothai représente un Bouddha en position assise de Bhumiparsa Mudra et Dhyana Mudra. Il siège sur un socle orné de fleur de lotus ou lisse. Il est possible de retrouver un Boudhha en position debout ou couchée dans le même style, cependant la représentation assise est plus commune. Les traits sous lesquels le Bouddha est dessiné sont plus fins, et son ushnisha est surmontée par une flamme appelée ramsi. La robe qu’il porte est ouverte et ne couvre que son épaule gauche, puis retombe en plis vers son nombril. Le style Sukhothai est une tendance qui s'est répandue vers le XIVe et le XVe siècle et tend à mettre en valeur les caractères du Laksana ou ce qui fait du personnage un grand homme et un monarque universel. Cette époque voit également l’apparition de la représentation du Bouddha marchant qui sera très populaire à partir du XVe siècle.

La statue de Bouddha Thaïlande style Sukhothai

Le style Lan Na

Le style Lan Na vient du royaume du même nom en Thaïlande du Nord. On l'appelle aussi style Chiang Saen. Ce style est apparu au début du XIIIe siècle. Ce style est marqué au début par l'influence du style Pala indien et Dvaravati. Le Boudhha a alors une tête sous forme de bouton de lotus avec un visage rond et au menton important. La représentation se démarque également par le sourire du Boudhha et sa position assise sur un socle orné de fleurs de lotus. Du XIIIe au XIVe, il sera plus rare de trouver des statues en position debout. Elles sont plus présentes dans la cité du Wiang Kum Kam dans le sud du Chiang mai. Les statuaires sont à l'époque sculptés dans de la pierre, du stuc et plus rarement dans le bronze. 

Vers le XVe au XVIIIe siècle, le style Lan Na s’imprègne des codes du style Sukhothai. A l'époque, les matériaux de prédilection sont les métaux précieux, semi-précieux et même le cristal. La forme ovale du visage est alors reprise, avec l’ushnisha surmontée du ramsi. Le Boudhha est représenté en position assise sur un socle.

Le style U-Thong

Les matières utilisées pour concevoir les statues de Bouddha dans le style U-Thong sont le grès, le bronze et parfois le stuc. Ce style a été adopté à la même époque que le Sukhokhai et Lan La. Il ressort 3 catégories dans la représentation du Bouddha dans le style U-Thong.
Tout d’abord, il y a le Bouddha marchant coiffé d’un ushnisha surmonté d’un ramsi et conçu dans le bronze. Ensuite, la seconde catégorie se démarque par l’absence du ramsi sur la coiffe du Bouddha. Celui-ci a le visage large, le menton proéminent et les sourcils très soulignés. Les lignes horizontales sont prédominantes et confèrent une attitude ferme aux statues. Enfin, la dernière catégorie présente les statues du Bouddha aux formes plus allongées, la tête est ornée par un ushnisha surmonté d’une flamme en corolle. Comme les précédentes catégories, les statues sont posées sur un piédestal à la forme concave et qui ne comporte pas de décoration particulière.

Le style Ayutthaya

Ce style possède beaucoup de similitudes avec les autres styles artistiques précédemment cités. Son originalité réside dans ses formes plus esthétiques. Les matériaux utilisés dans ce courant artistique sont la pierre, le grès et le stuc. Plus tard, l’utilisation du bois ,de la terre et des métaux semi-précieux s'est aussi développée. Le style Ayutthaya se veut classique, tout en étant plus respectueux des normes dans la représentation des principales caractéristiques du Bouddha. Ainsi, les traits sont larges et ovales et le menton, proéminent. Le Bouddha arbore un léger sourire, ses yeux sont mi-clos et ses cheveux forment des petites boucles et un bandeau les sépare de son front. Il porte un ushnisha avec un ramsi dont la flamme prend la forme d’une corolle. La particularité de ces statues est surtout la petite moustache que le Bouddha arbore surtout lorsque les statuaires sont conçus dans le grès.
Les statues de Bouddha thaïlandaises du style Ayutthaya se déclinent sous de positions diverses : assise ou debout, mais également dans la position du miracle de la forêt de Pârileyyaka ou en position d’offrande à Sûjâta. Les parures sont beaucoup plus enrichies, notamment avec le diadème, les chevillères, les bagues... La robe de moine est même ornée de galons brodés dans le même style de celle que portent les rois pour la cérémonie du couronnement.

Le style Ratanakosin

Fort de l’influence du style Ayutthaya, les statues du Bouddha conçues dans le style Ratanakosin sont souvent parées avec des ornements princiers. Les matières de prédilection sont le stuc sur maçonnerie de briques, d’ailleurs la tendance est à la construction de monuments à l’image de la statue géante de Wat Pho. À partir de 1851, les statues sont plus vivantes, on retrouve par exemple les effets de mouvements sur les plis de la robe monastique.

Acheter une statue de Bouddha Thaïlande

Achat statue de Bouddha Thaïlande

Les matériaux dans lesquels les statues de Bouddha Thaïlande sont conçues

Le bois

Le bois est une matière vivante dans laquelle la statue de Bouddha thaïlandaise est souvent conçue. La statue de Bouddha en bois est un élément de décoration original en intérieur, car il est convient à tous les styles de décoration. Il s’agit également d’une matière noble et la statue peut se décliner en différentes teintes sombres ou claires. La statue de Bouddha Thaïlande en bois ajoute du cachet à la décoration de la maison tout en lui conférant un côté chaleureux.

Le bronze

Le bronze est un mélange de deux matières : le cuivre et l’étain, et est une matière très populaire pour créer des statues notamment les statues de Bouddha Thaïlande. Son avantage réside dans le rendu très esthétique des statues et dans sa durabilité. Elle permet par ailleurs d’obtenir des détails grâce à la technique de coulage dans des moules. Les statues peuvent se décliner sous différentes tailles et conviennent comme décoration en intérieur ou extérieur. Il existe en effet des statues de Bouddha en bronze qui peuvent être utilisées comme élément de décoration du jardin. Enfin, la statue de Bouddha en bronze est idéale à offrir en cadeau à un proche, car il s’agit là d’un objet de valeur, surtout si celui-ci est un passionné des arts indiens et thaïlandais. D’ailleurs, avec la grande variété de style dans lequel la statue de Bouddha thaïlandaise est conçue, il est possible de réunir plusieurs pièces pour en faire une collection.

La pierre

En matière d’aménagement extérieur, la statue en pierre est un choix incontournable. La pierre est une matière solide et durable qui résiste aux agressions extérieures. La statue de Bouddha Thaïlande en pierre donnera vie et apportera de l’originalité dans le jardin. En tant qu’élément de décoration, elles se marient parfaitement à une ambiance zen et apaisante

Statues de Bouddha Thaïlande en pierre

En intérieur, la statue de Bouddha Thaïlande en pierre convient aussi aux autels personnalisés, ou pour décorer une pièce. Il faut veiller à les placer en hauteur pour respecter le symbole religieux. Elles peuvent par exemple être placées sur un buffet ou sur une table basse.

La résine

Pour les passionnés de la décoration kitsch, la résine est une matière de prédilection. La statue de Bouddha Thaïlande en résine est idéale pour la décoration en intérieur tout en étant le choix le moins cher. Elle est solide et peut se décliner sous des coloris différents : de l’imitation du bronze, de l’or ou de l’argent aux couleurs plus flashy. En outre, il est possible de trouver des statues en résine sous des tailles différentes de la miniature aux statues grandeur nature.

À quel prix acheter la statue de Bouddha Thaïlande ?

Les statues de Bouddha Thaïlande en résine sont proposées à la vente pour un prix compris entre 17,09 euros et 132,47 euros.
La statue de Bouddha Thaïlande en bois quant à elle est vendue à un prix compris entre 14,99 euros et 1080 euros.
Le prix de la statue de Bouddha Thaïlande en pierre est compris entre 34 euros et 1000 euros.
La statue de Bouddha Thaïlande en bronze est commercialisée à un prix compris entre 160 euros et 1700 euros.

Où trouver la statue de Bouddha Thaïlande ?

Achat Bouddha Thaïlande en ligne

La solution rapide et efficace pour acheter une statue de Bouddha Thaïlande est certainement l’achat en ligne. Pour ce faire, il existe des boutiques en ligne qui se spécialisent dans la vente de ce genre d’article. Objet d’évasion est un site spécialisé dans la vente d’objets d’arts et d’antiquités d’Asie et d’Asie du Sud-est où il est possible de commander des statues de Bouddha Thaïlande. Ce site fournit les informations détaillées sur chaque pièce proposée à la vente et dispose d’une documentation riche autour de l’histoire et la culture asiatique.

Vous pouvez par exemple y trouver un très grand Bouddha provenant de la Thaïlande et conçu dans le style Ratanakosin datant du XXème siècle. N'hésitez pas à parcourir les œuvres d'art proposées sur le site pour découvrir les différents statuaires de Bouddha proposés, que ce soit des statues de Bouddha Thaïlande, ou des statues de Bouddha typiques de Japon, de l'Inde, de la Birmanie...  


Des plateformes de commerce en ligne proposent également des catalogues de statues de Bouddhas thaïlandais en provenance de nombreuses autres boutiques. Elles en comparent les prix et proposent aussi la livraison à domicile de chaque produit. Ces plateformes sont : E-bay, C-Discount, Amazon etc. En outre, ces plateformes permettent de faire une recherche par catégorie de produit, c’est-à-dire que les statues sont classées selon qu’elles conviennent pour la décoration d’intérieur ou d’extérieur, selon les matières dans lesquelles elles ont été conçues, la provenance,etc.

Achat Bouddha Thaïlande sur Paris

Il existe sur Paris plusieurs boutiques bouddhistes qui se spécialisent dans la vente d’articles tels que les statues de Bouddha, d’encens, des recueils de prières,etc.
Il s’agit de la boutique Trésor du Tibet possède deux locaux qui se trouvent à l’adresse 27 rue Saint Louis en L’Ile, 75004 Paris et au 38 rue Dauphine, 75006 Paris.
La boutique Tibet Village Gallery quant à elle se trouve au 40 rue Saint-Jacques, 75005 Paris.

On peut par exemple acheter une statue de Bouddha Thaïlande dans la boutique « La Maison de la Thaïlande ». Elle se trouve au 3 boulevard Morland 75004 Paris- tél 0144613166. L'enseigne est spécialisée dans la vente de statues de Bouddhas thaïlandais. Sa particularité est de proposer des statues selon les différents styles artistiques et dans différentes matières.

Achat Bouddha Thaïlande en province

En province, on peut également acheter une statue de Bouddha Thaïlande dans les boutiques suivantes :

  • Nantes- SARL Massaya, 46 rue Georges Clemenceau Belleville sur vie 85170 Bellevigny- contact@massaya.fr- 02 51 41 15 59
  • Grenoble - Maisons du Monde- 4 bis rue Lafayette ex La Redoute - 38000 Grenoble
  • Grenoble- Les Authentiques- 46 rue Faubourg Sermorens - 38500 Voiron
  • Strasbourg- Artisans du Monde- 24 rue de la Division Leclerc / - 67000 Strasbourg
  • Marseille- Orientissimo- 156 La Canebière- Tél. 0491428533
  • Nice- Chine Tibet Expertise- Village ségurane 2 rue Antoine Gautier 06300-Nice- Tél. 0493801587