Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Anecdotes sur le dieu Indien Ganesh

La croyance a cette force unificatrice notable, c’est le cas avec l'hindouisme qui rassemble l’Inde, le Népal et le Sri Lanka. Dans cette religion ancestrale, on note une pluralité de divinités dont les 3 dieux primordiaux de la Trimurti et leurs nombreux avatars, le dieu Ganesha à tête d’éléphant est le fils de l’un de ces dieux.

En effet, Shiva est dans la mythologie hindoue le père de Ganesh, cette déité importante du panthéon indien est bien respectée et surtout adorée par des fidèles à l’occasion de rites ou de fêtes. Plusieurs anecdotes nous sont parvenues à son compte tirées d’anciens textes…

La littérature hindoue accorde une importance particulière à Ganesh qui se traduit par le chef des Ganas ou gnomes de mauvais esprit accompagnant le dieu Shiva. Sur le compte de ce dieu Ganesh, une anecdote raconte qu’à l’époque du satya-yuga, ce dieu à tête d’éléphant chevauche un lion, il a 10 bras avec toujours un corps énorme. Cet avatar de Ganesh aime gâter les personnes venant à lui, il aime alors offrir des gâteaux et des friandises avec des cadeaux. A l’époque treta yuga, Ganesh nommé Mayuresvara de peau blanche a 6 bras et un paon en guise de monture. L’époque dvapara yuga correspond à celle dans laquelle Ganesh ou Gajanana a une peau rouge et 4 bras. Le dieu-éléphant a pour monture le rat, autant les humains et les dieux lui rendent un hommage.
Enfin, Dhumraketu est le nom de Ganesh dans le kali yuga: ce dernier a pour mission de tuer des armées de démons et de barbares. Ganesh Dhumraketu a une peau grise et 2 mains, sa monture est un cheval.

Dieu indien Ganesh

Qui est Ganesh : le mythe sur sa naissance

Divinité porteuse de chance très populaire de l'Inde, le dieu Ganesh est un dieu protecteur, il est associé à la vertu, à l’intelligence et au savoir. C’est ainsi que les éléphants blancs symbolisent le sacré dans ce pays, la coutume tend à ce que ces animaux bénissent les fidèles de l’hindouisme par leur trompe. Les éléphants sont richement parés de décors et de bijoux. Ganesh est considéré comme le seigneur qui soumet et terrasse les obstacles, Buddhi Pradaayaka ou Vigana Arta.

On raconte que Ganesh était un enfant bien en forme, il est le descendant direct de Shiva et de la déesse Parvati. Une des anecdotes sur l’origine de sa tête d’éléphant explique que son père devait méditer pendant très longtemps dans les montagnes avant de livrer un terrible combat contre les forces obscures. Parvati se sentit très seule du départ de son dieu et décida alors de donner naissance à un fils qu’elle met au monde à partir principalement du bois sacré de santal, de la rosée, de la terre spéciale et du safran. C’est un fils extraordinaire très vif et combatif au courage sans limite!

Après quelques années, Shiva revient de son périple et découvre un jeune garçon à forte allure garant l’entrée de sa maison. En fait sa mère Parvati avait demandé à son fils de garder la porte d’entrée pour que quiconque ne puisse pénétrer au logis. Ganesh obstiné brandit ses armes devant son père qui prit une telle colère et décapita par la suite la tête de son enfant… Sortie de son bain, Parvati fut indignée par le spectacle et dit à son dieu qu’il venait de tuer son propre fils. Shiva lui promit de le ramener à la vie et envoya ses troupes chercher la première tête de l’animal trouvé pour remplacer celle initiale ayant disparue. Ce fût alors une tête d’éléphanteau. Ce récit extraordinaire hindou témoigne déjà de la majesté de Ganesh auquel on associe plusieurs caractères :
un corps d’enfant et une tête d’éléphant ;
quatre bras ;
Mala des 50 lettres de l’alphabet sanskrit ;
une défense cassée (utilisée pour écrire les textes anciens Veda et l'épopée du Mahabharata) ;
gâteau ou bol de friandises ;
une hache (comme son père Shiva) ;
un aiguillon à éléphant ;

nœud coulant pour capturer l’erreur humaine ; 

trône de lotus.
Dieu indien Ganesh

Anecdote sur la tête d’éléphant de Ganesh

Après avoir constaté le drame, Shiva envoya ses troupes dans les bois e villages proches pour ramener la tête du premier animal croisé. Un des dévots de Shiva aperçut alors dans un bois un éléphant encore jeune, mais assez puissant pour le défier et l’écraser. Le dévot fit mine de passer son chemin en réfléchissant aux ordres stricts de son maître. C’est alors que l’éléphanteau se mit à parler en le questionnant sur son intention de vouloir peut-être prendre ses précieuses défenses. A cet instant, le serviteur répondit qu’il lui fallait sa tête, l’éléphanteau fut très intrigué et redoubla de méfiance. Le dévot tenta de calmer la bête en lui expliquant que c’était là les ordres du seigneur Shiva, la tête de cet animal allait redonner vie à Ganesh. Sur ces indications, l’éléphanteau fut frappé de chagrin et de douleur, car le jeune enfant Vinayaka qui était si gai et aimable avec tous les êtres de la forêt. De plus, Ganesh les protégeait des démons. L’éléphant n’hésita plus à faire offrande de sa tête et s’agenouilla les pats pliés pour permettre au serviteur de couper la tête. Shiva apparut à l’éléphanteau qui lui promit à lui et aux autres espèces de vivre en paix dans le paradis des anges des planètes cosmiques en récompense de ce sacrifice altruiste. Le devoir du serviteur fut alors accompli rapidement et celui-ci s’empressa de ramener la tête de l’éléphanteau auprès de la déesse Parvati et de maître Shiva. Le nom de Vinayaka est à cet instant remplacé par Shiva lui-même par celui de Ganesh qui signifie chef des armées des Ganas.


Anecdote de la défense cassée de Ganesh et la lune

Lors du festival de Ganesh Chaturthi (Ganesh Chaworth) qui se déroule sur 10 jours dans la ville du Maharashtra en Inde, les pèlerins hindous viennent du monde entier rendant hommage au dieu-éléphant. Au cours de ces festivités cependant, quiconque regarde la lune provoque la colère de Ganesh. Ce tabou vient d’une anecdote qui explique l’origine de la défense cassée : une nuit, en étant sur son véhicule le rat, Ganesh tomba, la lune éclata de rire. Fâché, Ganesha lança la défense cassée à la lune… Une autre version raconte que la tête d’éléphanteau rapporté par les troupes de Shiva avait déjà une défense brisée.