Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Le culte de Ganesh en Inde

Très populaire en Inde, le dieu Ganesh possède une mythologie très riche et fait l’objet de plusieurs cultes. Il est reconnaissable avec sa tête d'éléphant et sa défense cassée, ses 4 bras et son corps d’enfant… Mais aussi sa monture, un rat. Quelles sont les histoires autour de ce dieu mi-homme mi-dieu ? Quels symbolismes gravitent autour du Ganesh ? Comment les Indiens honorent Ganesh ?

Comment Ganesh est né ?

Origine du Dieu Ganesh

Selon les légendes, Ganesh était né avec une tête normale d’enfant. Il est le fils du dieu Shiva et de la reine Parvati. La mère du petit Ganesh lui demande de garder l’entrée de l’endroit dans lequel elle allait prendre son bain. Mais c’est à ce moment que se produit le drame : il ne connaissait pas son père partit pendant très longtemps en guerre ou en méditation dans l'Himalaya, lui interdisant de pénétrer armé d’un gourdin. Au cours d’un combat, le petit Ganesh de 5 ans fut décapité par le puissant trident de son père. Horrifiée par la scène, la reine dira par la suite à son époux qu’il venait de tuer son propre fils. Pour lui redonner la vie, Shiva devait retrouver la tête de Ganesh. Shiva promit alors à la reine de remplacer la tête de son enfant par la tête de la première créature que son armée croisera sur le chemin, celle de Ganesh demeurant introuvable. Ce fut alors la tête d’un éléphanteau

Shiva aurait créé Ganesh à la demande des dieux selon des légendes moins connues, qui aurait pour mission de distinguer le bien et le mal. Dans la religion hindoue, l’épisode de la décapitation du jeune Ganesh le fait passer de simple gardien de porte au statut de gardien des Divinités supérieures.


Autour des symbolismes de Ganesh

Le fait que « Ganesh » porte de nombreux autres noms permet déjà d’expliquer sa renommée en Inde :

  • chef des Ganas serviteurs de Shiva, « Ganapati » (Ganadhyaksha)
  • maître des obstacles « Vighneshvara » ; celui qui évite et écarte les obstacles « Vighnahart? »
  • le meilleur des guides « Vinâyaka »
  • face d’éléphant, le roi des éléphants (Gajânana Gajâdhipa)
  • Pillayar dans le sud de l’Inde 

D’autres appellations sont le plus couramment évoquées lors du culte de Ganesh comme Ekadanta, Sumukha, Gajakarnaka ou encore Vikata (l’imposant)... Au Pays du Soleil levant, Ganesh est également connu sous le nom de Shoten ou Kangiten.

Fête de Ganesh en Inde

Dieu le plus vénéré en Inde et très influent dans le sous-continent indien et en Asie, il symbolise l’intelligence, l’éducation et la sagesse (tête d’éléphant). Sa défense cassée reflète l’existence de l’imperfection dans le monde physique. Symbole de la concentration, Ganesh possède de petits yeux, ses grandes oreilles marquent son grand sens de l’écoute et une grande prédisposition à l’enseignement. Ganesh a le pouvoir de supprimer les obstacles, mais représente aussi la prudence.
Son corps imposant d'enfant avec un ventre protubérant symbolise dans le culte en Inde l’Univers, soit l’abondance (de richesse terrestre), ou la générosité. D’autres interprétations sont possibles de ce gros ventre capable d’engloutir les obstacles, les bonnes comme mauvaises expériences de la vie.

Ganesh possède généralement quatre bras (avec une trompe courbée contournant les obstacles est considérée comme un bras illustrant une puissance phallique) : 

  • sa première main droite tient un crochet (Ankusa), instrument pour dresser les éléphants (L’éveil)
  • sa main gauche tient un nœud coulant (Paasa), symbole du contrôle
  • sa troisième main ouverte renvoie à une idée de bénédiction et de protection sur le chemin de la spiritualité
  • sa dernière main tient des gâteaux sucrés (Modaka) que sa mère Parvati lui aurait offerts. 


Ganesh est donc le seul Dieu de la mythologie hindoue avec un nombre impair de bras.

Son véhicule vâhana, le rat (ou la souris) « Mûshika » avait été attiré par l’odeur des pâtisseries (une autre légende raconte que seul Ganesh réussit à attraper au lasso une souris gigantesque qui terrorisa tout le monde, il en fit sa monture).
Les deux se complètent : la souris petite et malicieuse, l’éléphant massif, puissant ont tous les atouts nécessaires pour résoudre les problèmes du monde.

La défense cassée est sujette à plusieurs légendes, mais un mythe raconte que grâce à elle, Ganesh écrit les Veda. Le dieu suprême Brahma aurait même confié l’écriture du Mahabharata, le grand livre sacré à Ganesh sous la dictée de Vyasa. 

Parmi ses attributs on retrouve un cobra royal symbole de protection (sous forme de ceinture), une qui détruit le désir et l’attachement, un nœud coulant qui permet de capturer l’erreur.

D’autres symboles sont liés au Ganesh comme un chapelet à 50 éléments (les 50 lettres de l’alphabet sanskrit), la « mâlâ », les friandises ou le gâteau, la récompense pour toutes personnes cherchant la vérité. Un fruit dans sa main, mangue ou citron, est une représentation de Ganesh au Sri Lanka ou dans le sud de l’Inde.

Symbole important de l’union entre le macrocosme et le microcosme, Ganesh concilie humain et divin. Alors que sa tête éléphantine et divine représente sa partie supérieure, sa partie inférieure est la partie humaine : c’est un homme à l’esprit à l’image du cosmos, capable par le pouvoir de sa pensée écarter tout obstacle de l’ignorance et comprendre la nature de l’univers.
Le plus souvent il est assis sur un trône de lotus, une jambe pendante et l’autre repliée ; Ganesh peut aussi être représenté dansant (il est le descendant du roi de la danse Shiva), parfois allongé sur un sofa avec un livre ouvert devant lui. Il est ainsi l'époux des filles de Brahma :

  • l'intelligence, Buddhi
  • la perfection, l'accomplissement, ou le succès Siddhi
  • la richesse, Riddhî.


Ganesh a deux fils, Labha (le gain) et Kshema (le bien-être) et également une fille déesse de la satisfaction Santoshi Ma. Son chiffre fétiche est le 21, physiquement il est de couleur blanche, rouge ou jaune.
En bref, Gaznesh, c’est le dieu de la vertu, du savoir, le patron des lettres, de l’écriture et du succès. En Inde c’est aussi le seigneur des obstacles qu’il écarte du chemin de ses adorateurs.

Culte de Ganesh

Culte et célébration de Ganesh en Inde

Durant 10 jours chaque année dans un État de l'ouest de l'Inde, Maharashtra on célèbre l’anniversaire du dieu, « Ganesh Chaturthi ». Le dieu Ganesh est célébré en grande pompe : la fête atteint son apogée une fois que les icônes du dieu (mûrtis) sont plongées dans l’eau. A Bombay, cette tradition se fait dans la mer d'Arabie, dans la rivière Mula-Mutha à Pune. C’est le jour d’ « Anant Chaturdashi ».

Ganesh est très populaire dans l'Hindouisme et largement présent dans les temples du Bouddhisme Théravada et du Vajrayana (dans le panthéon Tibétain du tantrisme, Ganesh est la déité des richesses).

Le symbolisme autour de l’éléphant est lourd de sens : peu d’obstacles se dressent sur le chemin de l’éléphant qui vient toujours à bout des problèmes en les supprimant et en allant de l’avant. Ganesh est porteur de chance, dans la tradition en Inde, son invocation est capitale avant l’entreprise d’une action ou une décision importante. Parmi les divinités les plus vénérées de l’Inde figure Ganesh et son culte a même largement franchi les frontières de sa terre natale : le bouddhisme de l’Himalaya (rivages du Japon, de l’Asie du Sud-est et Chine).


En tant que « Seigneur des obstacles », il suscite de la part de ses millions d’adorateurs hindous une grande ferveur et une extrême popularité. En qualité de gardien, Ganesh protège souvent l’entrée des maisons et des temples.
Dans chaque culte, Ganesh est celui qui est invoqué en premier dans le panthéon de tous les autres dieux. Le rite quotidien lui est adressé.

Autel en l'honneur du Dieu Ganesh
Ganesh est tout aussi important dans le culte qu’au quotidien en Inde et dans les pays de tradition bouddhiste. Dans le panthéon des dieux hindous, il se distingue par sa grosse tête d’éléphant et son corps bien charnu. Ses partisans lui vouent une foi indéniable, que lui portent des millions de fidèles.
Tout est fait pour plaire dans sa représentation, Ganesh est un dieu complet accompagné de sa fidèle souris.