Artisanat et antiquités d'Asie
Tel: 01-85-54-01-34 Pièces visibles sur Paris sur rendez-vous.
Panier

Guide Achat Statue indienne bois

Tout savoir sur les statues de divinités indiennes en bois du panthéon indien


Art et prière partagent des traits communs en Inde, depuis longtemps les sculpteurs de statues indiennes en bois savent exprimer cette dévotion du peuple envers le panthéon indien des dieux à travers les statues de divinités indiennes. Ces effigies du panthéon indien matérialisent en quelque sorte les légendes mythologiques de l’Inde. La religion est omniprésente et ponctue le calendrier à travers des fêtes…

Statue indienne bois

Statues des divinités indiennes : la Trimurti


Une des plus anciennes des principales religions du monde, l'hindouisme est originellement issu de la tradition très ancienne à la protohistoire indienne, la civilisation de l'Indus qui a vu le jour deux millénaires avant notre ère. L’hindouisme cependant a évolué au fil des époques, passant du védisme aryen polythéiste au concept du brahmanisme triadique.


Au premier rang de ce panthéon des statues de divinités indiennes hindouisme on trouve Shiva, il prend toutes les formes et est identifié à tout en Inde. Il fait partie des 3 dieux de la trimûrti (avec le dieu créateur de l’univers Bhrama et Vishnu, divinité solaire), créateur et destructeur. Une divinité complexe représentant la création (lingam ou phallus symbole de la création) d'un monde nouveau après la destruction.
La statue indienne de Shiva le représente comme suit :

  • longue chevelure donnant naissance au fleuve sacré de l'hindouisme le Gange, elle recèle un croissant de lune (symbole du cycle du temps)
  • yeux mi-clos, fermés pour mettre fin à l'univers et amorcer un nouveau cycle, ouvert au moment de la création du monde (Shiva est la source créatrice en sommeil)
  • Il a un troisième œil au milieu du front, symbole de sagesse
  • autour du cou un cobra
  • il porte un trident « trishula » et un petit instrument de percussion « damaru ».

Le plus souvent assis sur une peau de tigre, c’est le signe de son énergie potentielle et surmontant le taureau Nandi. Il existe beaucoup d’autres représentations de ce dieu avec des noms tous différents. Le Shiva Nataraja, danseur cosmique est l’une des formes les plus célèbres. Shiva entouré d'un cercle de feu (destruction) a une immense chevelure, symbole de son pouvoir.


Sa statue présente 4 bras : 

  • main droite supérieure tenant la clochette damaru qui rythme la création ou un petit tambour en forme de sablier
  • main droite inférieure représentant l’abhaya mudra ou geste de protection (invitant au réconfort, paume tournée vers les fidèles)
  • main gauche supérieure montrant la fin du monde par la flamme de la destruction samhara
  • main gauche inférieure pointant vers le pied gauche tenu en l'air, désignant le pouvoir de grâce, la libération de l’âme
  • le pied droit écrase un nain-démon Apasmârapurusa qui symbolise l'ignorance.

 


Chacune des mèches de sa chevelure dénouée sous la vigueur du mouvement de la danse représente le fleuve du Gange.
La danse cosmique pour les hindous correspond au renouvèlement périodique et infini du monde, ponctué de destructions et de renaissances. Cette danse a des origines plus anciennes que le monde, c’est d’elle que Shiva créa le cosmos en dansant sur le mont Kailasa dans l'Himalaya.

Tous les éléments, eau, air, feu, terre sont créés à chaque battement qui renvoie à la pulsation du cosmos.

Avec Parvati, il a deux fils, le dieu-éléphant Ganesh et Skanda, formant l’image de la famille (il est aussi le mari de Kali déesse destructrice et Durga tueuse de démons.

Statue indienne bois
Avec Shiva, le dieu du savoir et de la vertu, Ganesh (Ganapati, Vinayak) est l’autre déité la plus importante de ces statues de divinités indiennes est reconnaissable avec une tête d'éléphant et un corps dodu d’enfant. Portant une couronne royale de Jari et un nœud coulant, il est assis sur un trône de Lotus, tenant une hache et mangeant des petits gâteaux ou des fruits. Il tient aussi parfois un crochet à éléphant. Avec sa monture qui est une petite souris (intelligence, sagesse, présence d'esprit) Ganesh symbolise la force spirituelle par opposition à la force matérielle (puissance de la grâce divine opposée à l’effort humain). Véritable guide, Ganesh vient à bout des obstacles, sa statue est un objet porte-chance.

Les statues de divinités indiennes de ce dieu éléphant le représente parfois vêtu d’habits royaux, satin, soie, finition or, avec des colliers, des bagues et des bracelets. Il est en train de jouer avec deux tambours populaires en Inde. Sa statue présente elle aussi 4 mains :

  • une main faisant le geste de protection abhaya mudra
  • une autre tenant une pâtisserie
  • deux autres mains avec une corde (capturer les désirs et les attachements mondains) et un aiguillon (permet à l'homme d’avancer vers le chemin de la droiture et de la vérité).


Le dieu Vishnu (ou moins courant Narayana) est une divinité solaire défenseur du bien, il vient sur terre en différentes apparences pour sauver l'humanité : Vishnu a pour mission de préserver l'ordre du monde et c’est sous forme d'un avatar (les textes sacrés des Vedas en recensent 10) qu’il descend sur terre pour préserver l'ordre. Par exemple dans l’épisode du Ramayana, le héros Rama fils du roi d'Ayodhya de Dashrata opposé au dieu du mal Ravana et allié du dieu-singe Hanuman. La statue de Rama représenté un héros costaud avec un arc et un carquois, entouré de sa femme la reine Sita, de son frère Lakshman et de Hanuman.


Dans la tradition de l’hindouisme, le fondateur du bouddhisme (Bouddha) est une autre incarnation de Vishnou, plus précisément le 9ème avatar. La statue de Bouddha dans le culte hindouiste présente un personnage à la couleur dorée, les yeux mi-clos et doté de grands lobes d'oreilles, vêtu de vêtements de couleur orange.


Les autres avatars des statues de divinités indiennes de la statue de Vishnou sont l'homme-lion Narasimha chargé de débarrasser le monde de Hiranyakashipu, c'est la première incarnation humaine de Vishnu. Parashurâma défenseur de la caste des brahmanes contre la caste des Kshatriya, le poisson Matsya qui sauva le monde du déluge, la tortue Kûrma, le sanglier Varâha qui combattit durant un millénaire le démon Hiranyaksha, le nain Vamana qui affronte le démon Bali qui prend possession du paradis, de l'enfer et de la terre, l'avatar de Vishnu le plus populaire Krishna (dans le Mahabharata, il est l’allié des frères Pandava dans leur lutte contre les Kaurava). Dans cette incarnation, Krishna est considéré comme un dieu à part, il est le mari de Radha et sa statue présente un dieu jouant de la flute les jambes croisées à la peau bleue, à côté d’une vache et de paons. L’avatar exterminateur Kalki est la dernière incarnation attendue de Vishnu. Apparaissant à la fin des temps sombre du monde comme un cavalier preux sur un cheval blanc, il aura pour mission ultime de détruira tous les êtres maléfiques et d’un coup de pied réduire le globe en poudre pour concevoir un Nouveau Monde. 

La statue de Brahma issu des statues de divinités indiennes représente un dieu possédant 4 bras :

  • une main tenant la spirale de l'éveil (un disque tournoyant autour de son index) pour décapiter les forces du mal, sudhdarshan chakra
  • une autre main tenant une conque shanka avec laquelle il combat les démons en soufflant dedans
  • la main suivante garde une masse d'or représentant son pouvoir
  • la quatrième porte une fleur de lotus.


Brahma revêtu d’habit jaune est accompagné d'un serpent à plusieurs têtes et sa monture est l'aigle Garuda,
Brahma est le créateur de l'univers dans l’hindouisme, il est né dans une fleur de lotus émergeant du cordon ombilical de Vishnu. Il a 4 têtes et 4 bras détenant quatre Védas et sa monture est un cygne.


Petit rappel sur les statues de déesses indiennes 


Parmi les statues de divinités indiennes, on retrouve les statues de déesses indiennes snt très présentes, la déesse Tara (21 formes différentes, Tara Blanche pour la longévité et Tara Verte très puissante protectrice) issue de l'hindouisme est une incarnation de la compassion, celle qui aide à surmonter les défis de l’espace et du temps (dans le bouddhisme tibétain, elle représente le bodhisattva féminin de la compassion). C’est une mère protectrice et bienveillante qui écoute les prières faites par les hommes se trouvant en situation de difficulté.


Autre déité de statues de déesses indiennes importante, Ganga, la déesse du fleuve sacré du Gange : sa statues déesses indiennes présente une femme au teint clair portant une couronne blanche, assise sur un crocodile. Elle tient de ses mains (présenté avec 4 bras) un lotus, nénuphar, un luth, vase d'eau et rosaire. Elle fait le geste d'apaisement.
La grande déesse-mère Devî (Shakti), très vieux concept de l’Inde, est caractérisée par sa puissance de création et sa force spirituelle, c’est de cette déité que sont apparues nature et personne constituant l'univers.

Épouse de Shiva (elle fut une adoratrice de ce dieu depuis son enfance) et mère du dieu-éléphant, Parvati illustre la forme bienveillante de la déesse-mère Shakti. Elle est le symbole de l'épouse aimante et de la mère protectrice, c’est la fille du roi des montagnes Parvataraja et de la reine Menadevi.

Qualifiée « d’inaccessible », une autre épouse de Shiva qui s’appelle Durga est la conscience transcendante dans toute la connaissance. Guerrière, dans la mythologie indienne, c’est une des formes de la grande déesse-mère répondant aux appels des dieux pour combattre le buffle-démon Mahisha.

La statue de Durga présente un sari rouge symbole de la destruction des démons et elle tient dans ses nombreux bras (8 le plus couramment) plusieurs armes pour se défendre : trident de Shiva, conque de Vayu, haches de Chandra et d'Agni, disque de Vishnu, arc et flèches de Surya, lance de Kumara, masse de Yama. Elle chevauche un lion.

Statue indienne bois
Une autre épouse de Shiva est Kali la Noire ou la Terrible, une incarnation de Durga née des dieux de la trimurti. Elle a pour mission de détruire les démons qui renaissaient à chaque goutte de sang tombée au sol, elle avala donc le démon. Sa statue présente un personnage avec une langue interminable pendante rouge, autour de son cou sont accrochés des crânes de démons formant une guirlande. La statue de Kali la Noire tient de la main gauche une tête coupée. Toutes ces marques représentent la destruction des forces du mal. La Durga Puja est une cérémonie populaire de la victoire sur le mal qui a lieu chaque année (au Bengale le culte de Kali est très présent).


Saraswati est la déesse des arts du panthéon indien des statues de divinités indiennes, de l'écriture, des sciences, de la connaissance ou de l'intelligence, femme de Brahma. Sa statue le plus souvent revêtue d'un sari blanc comporte 4 bras, tenant un livre d'écritures sacrées, un rosaire et un instrument à cordes vîna. Ses jambes sont croisées, elle est assise sur un lotus. Un paon ou un cygne l’accompagne.
Épouse de Vishnu, Lakshmi est la déesse de la beauté, de la prospérité de la fortune de la joie et de l'harmonie.

La statue de Lakshmi déesse de la vertu possède 4 mains d’où s'écoulent des pièces d'or, elle porte une couronne et un sari rouge. Les statues de divinités indiennes de Lakshmi est assise sur un lotus, entourée de 2 éléphants blancs.

Dieux indiens secondaires de l'hindouisme

Dieu-singe fils du Vent Vayu et de l’immortelle Anjana, Hanuman représente à la fois la force, l'intelligence (esprit d’un yogi) et la dévotion (fidèle à Rama dans le Ramayana) parmi les statues de divinités indiennes. La statuaire d’Hanuman présente un corps d’acier, une face rouge rubis, queue très longue, il tient une massue d'or. Se tenant sur un rocher haut, il a le pouvoir de hurler comme le tonnerre et de voler au-dessus des nuages. Grand charmeur ce dieu-singe sera attiré par une sirène qui lui donnera de nombreuses progénitures mi-singe mi-poisson.


Le dieu du feu Agni symbole des forces de la lumière est associé à Indra, divinité du soleil. C’est le symbole de la flambée réduisant les ennemis en cendres ou réchauffant chaque maison, l'étincelle de la vie. Agni est aussi l’incarnation du sacrifice en tant que médiateur les dieux et les mortels (il transmet les offrandes). Le dieu du feu chevauche l’animal sacrificiel, le bélier.
Le frère de Ganesh et fils de Shiva, Skanda dieu de la guerre (Sanmukha, Kumara, Subrahmaniam, Murugan, Guha, Shadannana). Sa statue présente un dieu à 6 têtes, le plus féroce de tous les dieux, tenant d'une main une lance sakti et de l’autre, bénit ses adorateurs. Il monte un paon.

Le dieu védique soleil Surya est représenté dans un char conduit par Aruna, tiré par 7 chevaux (ou un cheval à 7 têtes). Il est l’époux de la déesse de la lumière Prabha, de la déesse de l’obscurité Chaya, de la souveraineté Râjnî et de la connaissance Saljna.


Le dieu Soma assimilé à la boisson est la liqueur d'immortalité qui nourrit les dieux, c’est le dieu de la lune et de l'inspiration. Personnification d'une plante hallucinogène pressée et bue durant le rituel.
Le dieu du tonnerre Rudra brandit la foudre destructrice, c’est une incarnation des plus mystérieuses de Shiva dans le lot des statues de divinités indiennes. Il est le dieu des orages, des animaux et de la mort.

Seigneur des eaux cosmiques de la mer, le dieu védique Varuna est une déité bienfaitrice Deva et démoniaque Asura. Sa statue représente un être surnaturel aux mille yeux, gardien des âmes des noyés associé au cours d'eau, lacs, océans, c’est aussi un personnage humain à la peau claire, portant une armure en or et saisissant un lasso (serpent) et chevauchant un monstre marin makara.
Chapelain de Varuna, Mitra est le symbole de la souveraineté sur le plan terrestre (le roi Varuna sur le plan cosmique), garant de l'amitié et des accords entre les hommes. Varuna est étroitement associé aux prêtres Brahmanes.

Père d’Hanuman, le dieu du vent Vayu (Vata) marque le souffle des dieux et le gardien du nord-ouest. Juché sur une antilope anahata chakra, ce dieu du vent, son signe est un étendard.
Déesse du ciel et de l'aurore, la statue d’Usha représente une très jolie jeune fille au teint resplendissant traversant le ciel dans un char doré tiré par une centaine de chevaux. Elle est associée à l'énergie vitale, au souffle des créatures vivantes et aussi comparée à la Mère des vaches (Rig-Veda).

Le dieu du désir amoureux et de l'érotisme Kama ou Kamadeva est une statue d’un jeune dieu, le plus beau avec 2 ou 8 bras portant un arc de canne à sucre dont la corde est une chaine d'abeilles et ses flèches faites en lotus bleu, fleur de manguier, jasmin, champaka et shirisha (les 5 fleurs de l’amour). Entouré de jeunes nymphes, d'oiseaux et de musiciens.

Le fils de Brahma, dieu de l'inspiration intelligente s’appelle Kratu, quant à Yama, Yamaraja, il est le dieu des morts et des esprits (tête de taureau ou de buffle avec dans les mains un sceptre à tête de mort, une corde au bout de laquelle se trouve un crochet et un anneau).

Le bois matériau des statues divinités indiennes

Statue indienne bois
Parmi toutes ces divinités et leurs statues de divinités indiennes, le choix de statuettes en bois est large, la sculpture en bois exprime d’abord la dévotion. Ces statues renferment les légendes mythologiques de l’histoire de l’Hindus à l’époque moderne. Les divinités indiennes sont représentées dans ces statues, ou par le biais de leur d’un animal qui constitue leurs montures.

De magnifiques statues en bois sculpté de Bouddha, Shiva, Ganesh, Parvati, Krishna, Lakshmi sont proposées dans une large sélection de sculptures en bois. Une tradition vieille de plusieurs millénaires qui a accompagné la civilisation de l'Inde, d’un lointain passé au temps présent sans aucune rupture.

La statuette en bois est peinte à la main, elle constitue un véritable élément de décoration et confère cet aspect authentique de l’artisanat indien à la décoration d’intérieur. On dit d’ailleurs que les meilleures de ces œuvres sont réalisées de nos jours par les artisans du Rajasthan et de l´Orissa.

Pour une décoration kitch, vous pourrez disposer sur vos meubles indiens (chevets, tables, armoires) ces statuettes de bois.

À quel prix acheter une statue indienne en bois ?


Le prix d’une statuette indienne ancienne en bois de petite taille avoisine les 30 euros, voire 50 euros jusqu’à 60 euros ; le prix d’une statue de bouddha indienne en bois de grande taille (de 60 cm à 70 cm de hauteur) se situe aux environs de 300 euros à 350 euros. Une tête uniquement de bouddha avec son socle en bois vaut 50 euros.

Un couple amoureux de marionnettes en bois affiche un prix moyen de 80 euros et quelques, tandis que des statuettes de déesses primaires (Tara) coutent 60 euros.

Les statues géantes en bois de Shiva (ou sous ses autres formes) valent approximativement 350 euros.

La statue de Ganseh en bois jouant de la trompette ou de la cymbale vaut autour de 300 euros. Celle de Parvati peut valoir jusqu’à plus de 800 euros (bois de manguier) avec une hauteur de 170 cm.
Pour la décoration murale, des danseuses indiennes sculptées en bois jouant un instrument de musique et peintes à la main coutent à l’achat un peu moins de 20 euros. Une simple figurine de bois est vendue entre 50 euros et 55 euros.


Où se procurer sa statue indienne en bois ?


Le site Boutique indienne recèle des trésors de statuettes uniques et de production artisanale. Un autre nom de site, Decoration Inde vous invite à découvrir toute une liste d’objets de décoration et des statuettes de production artisanale.

Des pièces uniques et exclusives de statues de Ganesh, de Shiva ou de Bouddha indien vous attendent sur le site web les Interieurs dailleurs. India import est une adresse pour les amoureux de l’art indien, avec en plus des statues, des objets de décoration et des accessoires.

Spécialisé dans l’art et la culture indienne et asiatique, Objet d’évasion vous fait découvrir les merveilles de ces contrées lointaines. Visiter ce site vous apprendra l’histoire mythologique de ces statuettes des temps passés, à savoir comment bien profiter de votre achat pour mettre en valeur ces chefs-d’œuvre de l’art indien !